France
URL courte
Par
14941
S'abonner

Le ministère de l’Intérieur indique dans un communiqué que près de 700 travailleurs étrangers qui avaient manifesté leur «attachement à la nation» lors de la lutte contre le Covid-19 allaient être naturalisés Français.

Ces travailleurs étrangers ont été en «première ligne pendant le confinement» dans le cadre de la pandémie de Covid-19 et ils vont être naturalisés français, fait savoir le 22 décembre le ministère de l’Intérieur dans un communiqué de presse.

«Professionnels de santé, femmes de ménage, garde d’enfants, caissiers… Ils ont prouvé leur attachement à la nation, c’est désormais à la République de faire un pas vers eux», souligne le document.

Toujours selon le ministère, 2.890 demandes ont été déposées en préfecture et sont «en cours d’examen», tandis que 693 personnes sont «en passe» d’obtenir la naturalisation.

«À ce jour, 74 ont acquis la nationalité française», note encore le communiqué.

Faciliter l’accès

La ministre déléguée à la Citoyenneté au ministère de l’Intérieur, Marlène Schiappa, avait donné aux préfets dès la mi-septembre pour instruction d'accélérer et de faciliter l’accès à la nationalité française à ceux qui ont lutté contre la maladie.

Les préfets peuvent utiliser la notion de «services rendus importants» pour réduire de cinq à deux ans la durée minimale de résidence en France exigée.

Plus de 112.000 personnes ont acquis la nationalité française, dont plus de 48.000 par naturalisation en 2019.

Lire aussi:

Le chef du Conseil scientifique prévient du risque d'une situation extrêmement difficile dès la mi-mars en France
La France recense le plus grand nombre journalier d’admissions en réanimation depuis début novembre
Une voiture de police percute une foule de spectateurs à un rodéo nocturne et roule sur une personne - vidéos
Tags:
Covid-19, naturalisation, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook