France
URL courte
Par
Débat sur l'instauration d'un passeport vaccinal (45)
172101
S'abonner

L’instauration du passeport vaccinal est inévitable, a déclaré à l’antenne de CNews le président de la Ligue nationale contre le cancer, Axel Kahn. Il a en outre prédit que le Covid-19 nécessitera une revaccination périodique, peut-être annuelle.

«Le passeport vaccinal est inéluctable pour les voyages», a estimé le médecin généticien et président de la Ligue nationale contre le cancer Axel Kahn ce mardi 19 janvier sur le plateau de La Matinale de CNews.

​«Pour ce qui est de l’accès aux activités sociales, cela n’est envisageable que tant que toutes les personnes qui veulent se faire vacciner ont pu se faire vacciner», sinon il y aura une «discrimination» qui tomberait sous le coup d’une saisine du Conseil d’État ou du Conseil constitutionnel, poursuit-il.

Le débat

L’instauration d’un passeport vaccinal pour les voyages en Europe a été exprimée en début de semaine dernière par le Premier ministre grec. Cette possibilité n’est pas exclue par le chef du Conseil européen Charles Michel qui a souligné que «ce sujet est sensible dans les pays européens». Selon lui, le vrai débat sera lancé jeudi prochain.

Pour le secrétaire d’État aux Affaires européennes Clément Beaune, la France est «très réticente […]. C’est très prématuré».

Les Français plutôt favorables

D’après un récent sondage Ifop, 62% des Français estiment que les personnes voyageant en avion à l’étranger doivent être munies d’un passeport vaccinal. 54% se déclarent en outre favorables à la vaccination contre le Covid-19.

Enfin, concernant l’émergence de variants du virus résistant à la vaccination, Axel Kahn juge que «le scénario vers lequel nous allons, c’est une revaccination périodique, peut-être annuelle comme la grippe».

Dossier:
Débat sur l'instauration d'un passeport vaccinal (45)
Tags:
vaccin, France, santé
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook