France
URL courte
Par
31546
S'abonner

Un père de cinq enfants, 41 ans, a été condamné mercredi à 16 ans de prison dans l’Hérault pour des viols incestueux sur sa fille adoptive commis entre 2013 et 2017. La mère de la victime a également été condamnée pour son silence.

Un homme de 41 ans a comparu le 20 janvier devant la cour d’assises de l’Hérault qui l’a condamné à 16 ans de réclusion criminelle pour avoir violé à plusieurs reprises sa fille adoptive mineure entre 2013 et 2017. La victime est même tombée enceinte en 2017, relate Midi libre.

Son père adoptif lui faisait pourtant régulièrement prendre la pilule du lendemain, selon la victime. À 14 ans, elle a fait une fausse couche. En 2015, elle s’est confiée à sa mère, qui quittait souvent la maison pour des problèmes de santé, mais elle a préféré ne pas la croire et a donc également été jugée.

Les deux parents iront en prison

La mineure a fini par déposer plainte à la gendarmerie en 2017. Elle a expliqué avoir tenté plusieurs fois de résister à son bourreau qui en réponse menaçait de la punir.

L’homme a été par la suite interpellé puis placé en garde à vue. Il a reconnu les faits, affirmant cependant «aimer» sa fille adoptive «d’un amour fou», «comme on peut aimer une femme», précise Midi libre. Lors des premières auditions, il a même sous-entendu qu’elle était consentante.

La compagne du mis en cause a finalement été condamnée par la cour d’assises à cinq ans de prison, dont quatre avec sursis, assortis de trois ans de prison, dont six mois ferme pour non-assistance à personne en danger.

Lire aussi:

La France signale plus de 22.000 nouveaux cas de Covid-19, soit le 4e jour consécutif de hausse
Martine Wonner affirme à tort que la Garde républicaine a démissionné et ne veut plus protéger Macron
Olivier Véran explique quand le gouvernement mettra fin au pass sanitaire
Tags:
inceste, justice, viol, Hérault
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook