France
URL courte
Par
61128
S'abonner

Alors que la concertation sur la réforme de la police nationale, baptisée le Beauvau de la sécurité, vient d’être lancée, Nice a inauguré sa propre plateforme pour apporter un message de soutien et surtout pour «témoigner de son amour» envers les forces de l’ordre.

Ce 1er février Nice a lancé sa propre plateforme pour soutenir les policiers. «La Ville de Nice et Christian Estrosi vous invitent, dans le cadre du Beauvau de la Sécurité, à témoigner votre soutien à vos policiers et à partager vos idées sur le fonctionnement, les missions ou encore la relation police/population», indique le site jesoutiensmapolice.nice.fr.

Il est proposé aux utilisateurs de remplir deux champs: soit faire part de leurs réflexions en apportant un message de soutien, soit proposer idées et solutions en contribuant au débat citoyen sur les missions des agents.

«Témoigner de son amour pour la police»

Fin janvier, Christian Estrosi a annoncé le lancement de cette plateforme sur son compte Facebook:

«Nice appelle les Français et les Niçois à témoigner de leur amour pour la police. Vos contributions, témoignages et idées nous permettront de constituer un livre blanc que je remettrai au Ministre dans le cadre du Beauvau de la sécurité».

Le lancement de cet outil est accompagné d’une vaste campagne de communication mettant en lumière le travail des policiers municipaux. Les affiches montrent des agents en patrouille au centre-ville accompagnés de la phrase «Eux marchent vraiment pour notre liberté».

La police niçoise avec ses 414 agents municipaux est considérée comme l’une des plus importantes de France en termes d’effectifs. D’après le bilan, présenté par M.Estrosi fin janvier, elle a traité 84.000 appels et réalisé 5.700 interpellations, dont la neutralisation du terroriste qui avait tué trois personnes à l’arme blanche à l’intérieur de la basilique Notre-Dame.

Le Beauvau de la sécurité

Ce 1er février Jean Castex a ouvert au ministère de l'Intérieur le Beauvau de la sécurité, le projet d’une grande réforme de la police qui réunit représentants des forces de l’ordre, élus et citoyens. Des tables rondes autour de huit thématiques seront organisées jusqu'à la fin du mois de mai 2021. Elles devront englober plusieurs chantiers de réforme, notamment formation, encadrement, moyens, captation vidéo des interventions, inspection, effectifs et lien entre police et population, dont la lutte contre les discriminations et le rapport aux médias.

«Il nous faut valoriser dans tous les sens du terme la présence (de la police – ndlr) sur la voie publique, la priorité donnée à l'action de terrain et du quotidien», a déclaré M.Castex.

Lire aussi:

Les caméras du domicile de Gérard Depardieu, mis en examen pour viols, montrent une rencontre avec une jeune actrice
Selon l’ONU, l’épidémie est un «prétexte» des États pour porter atteinte aux «droits humains»
Le seuil des 30.000 cas journaliers de Covid-19 de nouveau franchi en France
Tags:
Christian Estrosi, Nice, réforme judiciaire, réforme, sécurité, policier, police
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook