France
URL courte
Par
73914
S'abonner

Accusé de viol par une jeune comédienne et mis en examen en décembre dernier, l’acteur français a répondu aux questions du quotidien italien La Repubblica, affirmant qu’il était «innocent», mais constatant que la couverture médiatique de l'affaire était «terrible».

Après avoir été accusé par une jeune comédienne, Gérard Depardieu a été mis en examen pour deux «viols» et «agressions sexuelles» qui auraient été commis en 2018. L’acteur rejette résolument ces accusations.

«Je suis innocent et je n’ai rien à craindre», a-t-il déclaré au téléphone au quotidien italien La Repubblica.
Il indique qu’il considère d’ores et déjà l’enquête «comme close».

Toutefois, il ressent «un sentiment de tristesse et de perplexité pour une affaire totalement infondée et pour le grand bruit médiatique suscité par l’enquête».

«Il n’y a aucune preuve, il n’y a rien contre moi et donc je suis très serein. Je ne peux que rejeter le plus clairement possible, comme je l'ai déjà fait devant les enquêteurs, toutes les allégations.»

Gérard Depardieu précise qu'il se présentera au tribunal le 10 mars prochain pour réaffirmer son innocence.

Pour ce qui est des charges retenues contre lui et des accusations formulées, il souligne préférer «éviter de parler ici de la jeune actrice qui me les a adressées».

Selon lui, «la couverture médiatique de l'affaire terrible».

«C’est une époque dominée par un flux continu et impitoyable d’informations […] Je déteste tout cela.»

Nouvelle plainte en 2020

L’acteur a été mis en examen le 16 décembre à Paris mais aucune mesure de sûreté n'a été prise à son égard.

Une comédienne âgée d'une vingtaine d'années avait porté plainte contre l'acteur en août 2018. La plainte avait été classée sans suite en juin 2019 en raison de l’absence d’infractions dénoncées dans les éléments de l’enquête, mais un juge d'instruction avait été nommé en août 2020 pour cette procédure après une nouvelle plainte avec constitution de partie civile.

«Je suis convaincu qu'à l'issue de cette enquête, Gérard Depardieu sera exonéré de toute culpabilité», avait affirmé son avocat, Hervé Temime, sur France info peu de temps après le premier dépôt de plainte.

D’après la jeune femme, les faits se seraient déroulés au domicile parisien de la star, les 7 et 13 août 2018.

Lire aussi:

Incendie criminel dans une école maternelle à Lille, les pompiers visés par des mortiers d’artifice – images
Des chasseurs américains escortent deux Tu-142 russes au-dessus du Pacifique
«Colère», «dégoût», «honte»: pourquoi tant de haine envers Emmanuel Macron?
Tags:
viol, mise en examen, Gérard Depardieu
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook