France
URL courte
Par
447110
S'abonner

En déplacement en Seine-Saint-Denis, Emmanuel Macron a repoussé l’idée d’un recul du couvre-feu à 19h, demandant au Français de se montrer patients encore quelques semaines.

Interrogé lors d'une visite à Stains sur un déplacement du couvre-feu au-delà de 19 heures, Emmanuel Macron a déclaré qu’il faudrait «tenir encore quelques semaines» avec les restrictions sanitaires, fait savoir l'AFP.

Précisant sa pensée devant les jeunes dans un centre de formation aux métiers industriels, le Président a incité les Français à patienter encore «quatre à six semaines», avant d’éventuels ajustements.

Le Président a participé ce lundi 1er mars à un échange sur le mentorat avec des jeunes et des responsables d’entreprises. Il doit également se rendre dans un centre de vaccination ouvert mi-février à Bobigny et dédié aux seniors les plus précaires. Il s’agit de sa première visite dans un centre de ce type depuis le lancement de la campagne de vaccination en France.

Un couvre-feu efficace

Le couvre-feu avait été avancé de 20h à 18h dans une quinzaine de départements français, le 2 janvier, avant que le mesure ne s’étende à l’ensemble du territoire deux semaines plus tard.

Le 27 février, Jérôme Salomon avait salué l’efficacité de la mesure dans un entretien au JDD, affirmant qu'elle «répond[ait] bien à la problématique des rassemblements privés».  Le directeur général de la Santé a ajouté que les effets du couvre-feu en France a «surpris» les pays voisins qui suivent la situation française avec intérêt.

Lire aussi:

Tous vaccinés contre tous confinés: «il existe une troisième alternative»
La Russie annonce répondre à un déploiement massif de troupes de l'Otan à sa frontière
«Toutes les personnes qui vont aller se faire vacciner sont des cobayes», lance une députée française
Tags:
Jérôme Salomon, Emmanuel Macron, couvre-feu, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook