Insolite
URL courte
Créatures marines (101)
4173
S'abonner

Le grand requin blanc pourrait devenir un visiteur régulier des eaux britanniques à partir des années 2050, écrit le Daily Mirror se référant à un expert. La raison en est le réchauffement climatique.

Le changement climatique serait en mesure de pousser le grand requin blanc, l'un des prédateurs les plus dangereux, vers les côtes britanniques, à savoir celles du Devon et des Cornouailles, vers 2050, informe le Daily Mirror se référant à Ken Collins de l’université de Southampton.

«Il est probable que nous voyions plus de requins des régions plus chaudes comme la mer Méditerranée se propager en direction de nos eaux au Royaume-Uni au cours des 30 prochaines années», a notamment indiqué le spécialiste. Et d’ajouter:

«Bien que le nombre potentiel de spécimens de requin puisse augmenter au Royaume-Uni au cours des prochaines décennies, le nombre total de requins, en particulier les plus grands, chutera à cause de la surpêche, des déchets plastiques et du changement climatique.»

Des grands requins blancs «déjà là maintenant»?

L’autre interlocuteur du Daily Mirror, Ashley Lane, qui est propriétaire de l’agence touristique Ashley's Fishing Trips de Paignton, dans le Devon, a raconté que des grands requins blancs étaient déjà bien présents dans les eaux britanniques.

«Le grand requin blanc est déjà là maintenant, j’en suis persuadée. Je n’en ai pas vu moi-même, mais je parle beaucoup à des pêcheurs qui affirment l’avoir vu.»

Dossier:
Créatures marines (101)

Lire aussi:

Ce pays européen a été désigné par la Chine comme possible point d’origine du coronavirus
La LDNA, mouvement pour la défense des Africains, espère la dissolution de l’Église catholique
Un colis suspect adressé au Pr Raoult envoyé à Marseille, une unité spéciale intervient
Tags:
réchauffement climatique, requins, littoral, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook