Ecoutez Radio Sputnik
    Sang Tube

    Le sang de cette femme devient bleu à cause d’un médicament - photo

    CC0 / Belova59
    Insolite
    URL courte
    6414
    S'abonner

    Une jeune femme s’est rendue à l’hôpital avec son sang complètement… bleu! Après avoir pris un antidouleur contre un mal de dents, elle a été atteinte d’une affection rarissime se manifestant par une coloration bleutée de la peau et du sang.

    Une Américaine âgée de 25 ans s’est présentée à l’hôpital avec le sang complètement bleu, rapporte le New England Journal of Medecine. Elle a affirmé aux médecins que son sang avait changé de couleur après qu’elle a pris un analgésique pour un mal de dents.

    Un médecin a témoigné à CNN qu’il s’agissait d’un cas «que l’on observe rarement». «Une femme de 25 ans est arrivée, elle était faible, fatiguée, essoufflée et présentait une décoloration de la peau», ont constaté les spécialistes l’ayant auscultée.

    ​En effet, la patiente souffrait de méthémoglobinémie, une affection se caractérisant par la capacité réduite du sang de transporter l’oxygène. Dans ce cas précis, les symptômes ont été provoqués par le benzocaïne, un élément anesthésique qui fait partie des médicaments antidouleur, des préparations anti-hémorroïdes et même des sirops contre la toux, indique le site du ministère de la Santé.

    Afin de remédier au problème, les médecins ont eu recours au bleu de méthylène qui «renvoie un électron manquant à la molécule d'hémoglobine qui restaure les niveaux d'oxygène et aide à libérer l'oxygène dans les tissus». Actuellement, la vie de la patiente n’est plus en danger mais dans les cas les plus graves la méthémoglobinémie pourrait aboutir à de lourdes conséquences tels que le coma ou des dommages cérébraux, préviennent les spécialistes.

    Lire aussi:

    Un ex-colonel de l’Armée de l’air: en Algérie, «il y a une contre-révolution»
    Premières dégradations à Paris en marge de la manifestation du 5 décembre - images
    La France va expérimenter dès 2020 une «monnaie centrale digitale»
    Tags:
    hypoxie, antidouleur, sang
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik