Insolite
URL courte
14854
S'abonner

Une femme de ménage, mère de six enfants a reçu par erreur près de 100.000 euros sur son compte bancaire après avoir retourné un article dans un magasin de charité. Ayant transféré 63.000 euros sur divers comptes, elle a fini devant le tribunal.

Une femme de ménage de la ville britannique de Manchester a reçu par erreur près de 100.000 euros sur son compte bancaire, rapporte le 2 septembre le Manchester Evening News.

Selon le média, les faits remontent au 11 octobre 2019. La femme de 51 ans a renvoyé une commande dans un magasin de vêtements d’occasion détenu par une organisation caritative. Il s’est avéré que les employés ont ensuite transféré par erreur sur son compte environ 100.000 euros au lieu du coût de l’habit.

Dès que la femme a reçu l’argent, elle a préféré ne pas signaler ce fait à la banque et aux représentants de l’organisation. Comme le précise la source, elle a transféré le même jour plus de 63.000 euros sur divers comptes, y compris ceux appartenant à ses enfants.

D’après le média, quelques jours plus tard, les cadres supérieurs de l’organisation caritative ont remarqué le montant trop élevé du remboursement et ont lancé une enquête. Deux employés ont affirmé avoir des problèmes avec l’équipement. Ils ont alors été licenciés. Plaidant coupable de vol, la mère de famille a finalement reconnu les faits.

Un montant équivalant aux bénéfices de 18 mois

Une partie du paiement a ensuite été remboursé par la banque, mais l’organisation a perdu plus de 34.000 euros. Le procureur a déclaré que ce montant correspondait aux bénéfices du magasin pour 18 mois.

Le tribunal a condamné la mère de famille à 20 mois de prison avec un sursis de deux ans.

Son audience aura lieu en décembre.

Lire aussi:

Combats sanglants dans l’Himalaya: «l’armée indienne ne fait vraiment pas le poids face à l’armée chinoise»
Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Tags:
remboursement, erreurs, argent, organisation caritative, charité
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook