Insolite
URL courte
Par
3262
S'abonner

Les chats du musée de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg recevront un legs d’un mécène français lorsque toutes les formalités seront réglées, rapporte la chaîne de télévision Zvezda. Le directeur de l'établissement, Mikhaïl Piotrovski, a trouvé ce geste «touchant».

Le service de presse du musée de l’Ermitage a annoncé à la chaîne de télévision Zvezda qu’un Français décédé avait laissé un legs aux félins du musée.

«Nous nous soucions constamment des chats, tout comme nos visiteurs et les Internautes. Les chats ont leurs mécènes: il n’y a pas longtemps, un Français leur a même légué une certaine somme et nous sommes en correspondance avec des juristes», a déclaré au journal en ligne Fontanka le directeur du musée Mikhaïl Piotrovski qui a trouvé ce geste «très touchant».  

Sa secrétaire, Maria Haltunen, a précisé à Zvezda que l’héritage avait été annoncé l’été dernier et que la procédure touchait à sa fin.

«Actuellement, nous sommes en train d’accomplir les formalités. Un homme est décédé et a partagé sa fortune entre ses proches et une organisation écologique française. Une petite part a été léguée aux chats de l’Ermitage. Nous l’avons appris lorsqu’un exécuteur testamentaire nous a contactés», a-t-elle raconté.

La cause de ce geste reste inconnue pour le personnel du musée, tout comme le fait de savoir si le donateur l’avait visité.

Chats de l’Ermitage

Environ 70 félins résident dans le Palais d’hiver de Saint-Pétersbourg, ancienne résidence impériale devenue musée des beaux-arts.

Chargés de protéger les œuvres contre les rongeurs, les animaux se sont installés dans les sous-sols de l’édifice en 1745 sur décision de l’impératrice Elizabeth, fille de Pierre le Grand.

Une fête spéciale, la Journée du chat de l’Ermitage leur est consacrée depuis 2008.

En 2016, le journal britannique Telegraph les avait inscrits dans le top 10 des curiosités insolites du monde.

Lire aussi:

«Danger pour la France», «guerre d’influence»: Jordan Bardella dézingue la Turquie d’Erdogan
Le centre d'enrichissement de Natanz touché par un acte «terroriste antinucléaire», selon Téhéran
Quand Erdogan dit ce que Zelensky veut entendre: des politiques criméens commentent le soutien turc
Tags:
chats, Mikhaïl Piotrovski, Musée de l'Ermitage
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook