Ecoutez Radio Sputnik
    Un billet (image d'illustration)

    Double billetterie visant à faire payer les Blancs plus cher, un festival US renonce

    CC0 / igorovsyannykov
    International
    URL courte
    1282

    Fortement fustigée, la double billetterie pour les Blancs dans le cadre du festival AfroFuture Fest, qui aura lieu aux États-Unis en août, a été abandonnée pour «des raisons de sécurité», a indiqué le New York Times citant une organisatrice de l’événement.

    La politique initiale du double tarif pour les Blancs au festival AfroFuture Fest prévu le 3 août à Détroit, dans le Michigan, a finalement été abandonnée par les organisateurs de l’événement suite à de nombreux messages reçus et menaces, relate le New York Times.

    Selon le quotidien, les billets early birds, mis en vente jusqu’au 17 juillet, pour les Blancs coûtaient 20 dollars, lorsque le prix des billets pour les personnes de couleur était à 10 dollars. Les billets réguliers coûtaient respectivement 40 et 20 dollars.

    La décision de changer de stratégie pour aligner les prix des billets a été prise après des menaces reçues par téléphone de la part de gens mécontents qui ont harcelé le propriétaire de la salle et envoyé des messages à la famille de son codirecteur, a déclaré Adrienne Ayers, fondatrice et codirectrice de l’organisation Afrofuture Youth.

    La précédente politique de prix n’a pas été créée pour «laisser les Blancs dehors», a affirmé au quotidien local Detroit Metro Times la co-organisatrice de l’événement Francesca Lamarre, mais parce que des «événements souvent conçus pour les communautés noires et de couleur marginalisées peuvent facilement être cooptés par ceux qui bénéficient de privilèges culturels, monétaires et ceux de leur classe», a annoncé à son tour Mme Ayers citée par le quotidien new-yorkais.

    Cependant, l’une des participantes au festival, la rappeuse Tiny Jag a refusé d’y prendre part en annonçant sur son Twitter que cette politique de prix «ne reflétait pas [ses] opinions».

    ​La différence de prix qui s’établit en fonction des origines ethniques constitue une démarche qui n’entre pas dans l’idée de l’égalité, a précisé au New York Times la spécialiste des questions de discrimination Tiffany Ellis, parce que cette politique risque de violer le 14e amendement de la constitution des États-Unis, qui protège l'égalité des gens de toutes les origines.

    Environ 200 personnes sont attendues à ce festival, alors que 71 billets avaient déjà été vendus le 7 juillet, dont 13 au tarif pour les Blanc, est-il précisé.

    «Beaucoup de Blancs nous ont dit qu'ils ne voyaient pas de problème à payer plus cher», a affirmé Adrienne Ayers. Malgré cela, elle a annoncé sur Twitter le renoncement à cette double billetterie pour des «raisons de sécurité» en soulignant que l’organisation avait reçu des «menaces de la part de suprémacistes blancs» et avait fait l’objet «de commentaires racistes».

    Actuellement, les billets sont vendus à 20 dollars, alors que les participants blancs sont invités à faire un «don» lors de l’achat de leur billet «comme reconnaissance de l’injustice historique» à l’égard de la communauté afro-américaine.

    Lire aussi:

    Un «souvenir» de vacances illégal pourrait coûter leur liberté à deux Français
    Un énorme requin blanc filmé à quelques centimètres d’une cage de plongeurs – vidéo
    Bill Clinton en robe bleue et pas que… Des trouvailles extravagantes dans une résidence d’Epstein – images
    Tags:
    Noirs, Detroit, discrimination raciale, égalité, festival, sécurité, Blancs, Afro-américains, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik