International
URL courte
914
S'abonner

La vague de chaleur qui déferle actuellement sur les États-Unis a fait six morts, a annoncé la chaîne de télévision CBS, tandis que le maire de New York a appelé la population à ne pas s’exposer à la chaleur sans nécessité impérieuse.

Six personnes sont décédées aux États-Unis des suites de la canicule qui règne dans le pays, le mercure montant dans la plupart des régions à 32°C, voire à 37,8°C, a annoncé la chaîne CBS. Quatre personnes ont trouvé la mort dans le Maryland et deux autres, dans l’Arizona et l’Arkansas.

À New York où les températures sont montées ce 20 juillet à plus de 30°C, le maire, Bill de Blasio, a exigé que les bâtiments de plus de 30 mètres de hauteur règlent leurs systèmes de climatisation à 25,6°C en vue de faire des économies d’énergie. Il a également indiqué que la journée serait «vraiment, vraiment pénible».

«Prenez soin de vous, ne vous exposez pas à la chaleur si cela n'est pas nécessaire […] C'est du sérieux», a-t-il averti.

La ville de New York a ouvert 500 centres pour que les habitants puissent se rafraîchir et les piscines resteront ouvertes plus longtemps.

Après la France, la chaleur semble s’attaquer aux États-Unis qui se préparent à un vivre un week-end particulièrement chaud, le mercure pouvant atteindre 38°C à New York et Washington.

Ces chiffres sont pourtant loin des records enregistrés en Europe. Ainsi, l’Hexagone vient de connaître une vague de très forte chaleur, avec un record de 46°C enregistrés à Vérargues dans l'Hérault, a annoncé Météo-France.

Des chiffres encore plus impressionnants ont été recensés dans d’autres pays européens: en Grèce (48,0°C), au Portugal (47,4°C), en Espagne (47,3°C), en Italie (47,0°C) et en Bosnie-Herzégovine (46,2°C).

Lire aussi:

Ce que l’on sait du conducteur de la voiture folle qui a fait 30 blessés en Allemagne
Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Les photos d’un chat-garou affolent la toile - photos
Tags:
économie, climatisation, Bill de Blasio, record de température, température, canicule, Arkansas, Arizona, Washington, Bosnie-Herzégovine, Italie, Espagne, Grèce, Portugal, France, chaleur, New York, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook