International
URL courte
314160
S'abonner

Des pêcheurs ont découvert par hasard un ressortissant algérien en train de flotter dans la mer de Timor. Il tentait de rejoindre l’Australie à la nage depuis le Timor oriental.

Un Algérien du nom de «Haminoumna Abdul Rahman» a été secouru par des pêcheurs samedi 11 janvier. Depuis la ville de Suai, au sud du Timor oriental, il voulait rejoindre l’Australie, mais le courant et les mauvaises conditions météo l’ont fait dériver vers le district de Malaka, un territoire de l’Indonésie situé sur la même île.

«Il était très affaibli lorsqu’il a été retrouvé», a précisé Albert Nino, le chef de la police locale, cité par le Jakarta Post. Le ressortissant algérien a alors été emmené dans un hôpital de Malaka où il a été soigné pendant deux jours avant d’être remis au bureau de l’immigration d’Atambua, à 70 km au nord.

Il s’y trouvait encore mardi 14 janvier, interrogé par le chef du service Answar Anas, qui a indiqué au Jakarta Post que l’enquête suivait toujours son cours pour en savoir plus sur l’homme.

Une traversée trop ambitieuse

Il avait quitté l’Algérie début décembre pour aller vivre à Dili, la capitale du Timor oriental. Alors que son visa expirait, il s’est retrouvé sans argent et a nagé en direction de Suai, 138 km au sud, avec le projet de continuer ensuite jusqu’en Australie. Malgré de nombreux efforts, il n’aurait jamais pu atteindre son objectif, la côte australienne la plus proche se trouvant à plusieurs centaines de kilomètres de son point de départ.

Lire aussi:

Un chef partage son secret pour des pommes de terre rôties parfaites 
Un commerçant de Nîmes interdit l’entrée de son magasin aux femmes voilées
Un gardien égorgé par un détenu djihadiste, le Maroc sous le choc
Tags:
sauvetage, Indonésie, Australie, Timor oriental, nageur, Algériens
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook