International
URL courte
18541
S'abonner

L’Organisation mondiale de la santé a annoncé la création de sa fondation destinée à recueillir des fonds privés alors que ceux versés par les États membres s’avèrent insuffisants face au risque de nouvelles pandémies.

Une nouvelle fondation de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), la Fondation de l’OMS, sera créée pour attirer des fonds de la part de donateurs du monde entier, alors que le risque de nouvelles pandémies reste élevé comme l’organisation le répète depuis plusieurs années, a déclaré mercredi 27 mai son directeur général, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

«L’OMS a mis en garde contre une pandémie qui est fondée sur la vulnérabilité de notre monde en fait, pas une seule fois, mais plusieurs fois: il y a 10 ans, cinq ans, deux ans et l'an dernier. Il s'agit d'un rappel répété de l'OMS», a relevé M.Ghebreyesus au cours d'une conférence de presse virtuelle depuis le siège de l'organisation à Genève.

Selon lui, la nouvelle Fondation de l’OMS permettra de lever davantage de fonds et de financer des programmes de santé malgré le fait que seuls 20% de son budget proviennent des contributions des États membres, «tandis que plus de 80% sont des contributions volontaires, qui sont généralement affectées à des programmes spécifiques».

Aucun lien avec les récents problèmes de financement?

Washington, premier bailleur de l'organisation, a récemment suspendu son financement de l’OMS et menace de le geler définitivement. Le Président Trump accuse l’organisation d’être trop indulgente avec la Chine dans sa gestion de la pandémie de Covid-19.

D’ailleurs, M.Ghebreyesus a noté que le projet de fondation n’avait «rien à voir avec les récents problèmes de financement» puisqu’il était en gestation depuis 2018.

«L’un des défis auxquels nous sommes confrontés est que, bien que de nombreux pays, plus de 70 pays disposent désormais d'un plan qui identifie les lacunes en termes de préparation, mais le financement ne s'est pas matérialisé […]. Financez ces plans et assurez vous que les pays sont mieux préparés à se battre, à venir au bout de la pandémie actuelle, mais aussi à se préparer à la prochaine épidémie qui pourrait se produire parce que nous sommes toujours vulnérables», a déclaré le directeur de l’OMS.

Lire aussi:

Ces bonnes habitudes à prendre pour perdre du poids, selon une nutritionniste
Deux ex-agents secrets français condamnés à 8 et 12 ans de prison pour trahison
La diplomatie russe ironise sur les propos de Trump concernant ses nouveaux missiles
Tags:
États-Unis, Covid-19, pandémie, OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook