International
URL courte
6817333
S'abonner

Lors de son discours auprès des élèves de l'Académie militaire de West Point, le Président américain a annoncé le 13 juin la fin de «l'ère des guerres sans fin». Et de souligner que les États-Unis ne devaient plus aller résoudre «de vieux conflits dans des terres lointaines».

Dans son adresse aux élèves de l'Académie militaire de West Point, Donald Trump a déclaré samedi 13 juin que les États-Unis n’étaient pas «le gendarme de ce monde» et que le pays revenait aux principes fondamentaux de sa politique, selon lesquels la tâche principale du soldat est de protéger sa patrie contre les ennemis extérieurs. Le dirigeant américain a par ailleurs fait comprendre que désormais «les intérêts vitaux des États-Unis» sont prioritaires.

«Nous mettons fin à l'ère des guerres sans fin», a-t-il déclaré. «Ce n’est pas le devoir des États-Unis de résoudre de vieux conflits dans des terres lointaines dont beaucoup de personnes n’ont même jamais entendu parler», a poursuivi Donald Trump.

Il a toutefois souligné que les ennemis devaient réaliser que si le peuple américain est en danger, les États-Unis n’hésiteront «jamais». «Et lorsque nous nous battrons, nous ne nous battrons que pour l’emporter», a-t-il insisté.

Le contingent reste déployé

Il est à noter qu’il y a quelques jours, Trump a informé le Congrès qu’il conserverait le contingent américain dans certains pays où les troupes ont été envoyées par ses prédécesseurs.

En plus de l'Afghanistan, où l'opération américaine se poursuit depuis près de 19 ans, il s’agit de l'Irak, de la Syrie, de la Jordanie, de la Turquie, du Liban, de l'Égypte, des Philippines, de la péninsule arabique, du Kosovo, de l'Afrique de l'Est, du bassin du lac Tchad et de la région du Sahel.

Lire aussi:

L'ancien international de rugby Christophe Dominici retrouvé mort dans les Hauts-de-Seine
Un policier fait un croche-pied à un migrant lors de l'évacuation place de la République – vidéo
«Vous allez voir en 2021, l’islam, on va tous vous tuer»: le passager ivre d’un tram interpellé à Montpellier
Tags:
États-Unis, Académie militaire de West Point, Donald Trump
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook