International
URL courte
242
S'abonner

L’agence spatiale russe Roscosmos a annoncé qu’un contrat avait été signé avec l’américaine Space Adventures pour le vol d’un touriste spatial et sa sortie extravéhiculaire.

Un contrat prévoyant la sortie extravéhiculaire d’un touriste spatial, le premier de l’Histoire, a été signé pour 2023, a annoncé ce 25 juin le site de la société de construction spatiale russe RKK Energia.

«RKK Energia et la société américaine Space Adventures ont signé un contrat sur la réalisation en 2023 d’une expédition à court terme de deux membres d’un vol spatial à bord du vaisseau Soyouz MS à destination du segment russe de l’ISS», indique le communiqué de Roscosmos, l’agence spatiale russe.
«Accompagné d’un cosmonaute russe professionnel, un des participants au vol effectuera une sortie extravéhiculaire.»

Dans le même temps, le directeur général de la société Glavkosmos, une entreprise de Roscosmos, avait indiqué à la mi-juin dans une interview à Sputnik qu’aucun des touristes spatiaux, potentiel ou réel, n’avait jamais exprimé son souhait de sortir dans l’espace.

Les touristes spatiaux

Roscosmos et Space Adventures ont signé en février 2019 un contrat prévoyant le vol de deux touristes à bord de l’ISS avant fin 2021. Selon certaines informations, les entreprises de Roscosmos ont d’ores et déjà abordé la mise au point du vaisseau Soyouz MS et de la fusée porteuse Soyouz-2.1a.

De 2001 à 2009, sur contrat avec Space Adventures, des Soyouz avaient emmené sept touristes fortunés à bord de l’ISS, dont l’un à deux reprises, l’Américain Charles Simonyi.

Lire aussi:

Où est passé le navire ayant apporté le nitrate d’ammonium à Beyrouth?
Six touristes français tués dimanche au Niger par des hommes armés
Les Français tués au Niger étaient en mission humanitaire, selon la Défense nigérienne
Tags:
Holding spatial russe Roscosmos, tourisme spatial, ISS, sortie extravéhiculaire, espace
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook