International
URL courte
11401
S'abonner

En réaffirmant son soutien à l’accord de Vienne sur le nucléaire iranien, Sergueï Lavrov a discuté par téléphone avec Mike Pompeo de la proposition du Président russe de se réunir avec les pays du format 5+1 pour éviter la détérioration de la situation dans la région, indique la diplomatie russe.

Après que le Président russe a proposé d’organiser une réunion avec les pays membres du Conseil de sécurité de l’Onu sur le programme nucléaire de l’Iran, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov s’est entretenu par téléphone avec Mike Pompeo, secrétaire d'État américain.

«Les chefs des diplomaties ont échangé leurs points de vue concernant la proposition du Président russe, Vladimir Poutine, de se réunir avec les dirigeants des pays membres permanents du Conseil de sécurité de l’Onu, de l’Allemagne et de l’Iran en raison de la recrudescence des discussions sur la question iranienne», indique une publication du ministère russe des Affaires étrangères.

La sécurité dans le golfe Persique

Une telle réunion vise à chercher des moyens d’assurer la sécurité dans la zone du golfe Persique, tout en répondant aux préoccupations de toutes les parties intéressées, poursuit la publication. L’entretien a eu lieu sur l’initiative de Washington.

Moscou a confirmé son soutien total à la résolution du Conseil de sécurité de l’Onu 2231 qui a contribué à la création d’un fondement juridique international pour la réalisation de l’accord de Vienne sur le programme nucléaire de l’Iran.

M.Lavrov a souligné que l’obtention de cet accord avait été un succès politique et diplomatique important en 2015, visant au renforcement du régime de non-prolifération des armes nucléaires et de la sécurité dans la région du Moyen-Orient, a ajouté le ministère russe des Affaires étrangères.

Proposition de Poutine

Alors que les États-Unis souhaitent prolonger l’embargo international sur les ventes d’armes à Téhéran, qui expire le 18 octobre, Vladimir Poutine a réaffirmé le 14 août l’engagement de Moscou sur le plan d'action conjoint sur le nucléaire iranien et a proposé de se réunir prochainement lors d’une visioconférence dans le format 5+1 afin d’éviter l’escalade de la situation dans la région.

Lire aussi:

La démission du Premier ministre «est une trahison collective des partis libanais», selon l’entourage de Macron
Vidéo des dernières secondes avant le crash de l’avion de transport militaire An-26
L’essayiste Soral condamné à payer 134.400 euros à la Licra
Nouvelle taxe sur les voitures: les automobilistes en sursis?
Tags:
Vladimir Poutine, Sergueï Lavrov, Mike Pompeo, nucléaire, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook