International
URL courte
Par
4228
S'abonner

En Allemagne, la délégation américaine dirigée par le sous-secrétaire d’État Keith Krach a insisté pour que l'accès de Huawei à la 5G dans la plus grande économie européenne soit interdit, selon Bloomberg. De plus, l’agence a informé que le politicien américain avait estimé que Huawei était la «base de la surveillance du Parti communiste chinois».

L'administration du Président états-unien s’active pour que l'Allemagne interdise l'accès de la société chinoise Huawei au réseau 5G, selon Bloomberg. Elle fait «pression sur la chancelière Angela Merkel pour que l'accès de Huawei au réseau 5G dans le pays soit interdit», précise l’agence.

La délégation américaine, dirigée par le sous-secrétaire d’État Keith Krach, a négocié la semaine dernière avec des responsables allemands à Berlin.

L’Allemagne menacée par Pékin

Keith Krach a déclaré devant un groupe de journalistes que les nouvelles mesures de sécurité discutées par le gouvernement de Merkel étaient encourageantes, mais que la question de l'interdiction de l'accès de Huawei à la 5G dans la plus grande économie européenne restait ouverte. Il a tenu à souligner par la suite que Huawei était la «base de la surveillance du Parti communiste chinois» et que l'Allemagne était menacée par Pékin. En outre, le sous-secrétaire d’État américain a qualifié le parti communiste de «menace existentielle».

Bloomberg indique que les États-Unis n'ont pas reçu de garantie sur le fait que l'entreprise chinoise n’ait pas d’autorisation en ce qui concerne la 5G en Allemagne.

Keith Krach a toutefois déclaré que les États-Unis «respectaient» toute décision prise par l'Allemagne.

Tensions entre la Chine et les USA

Les tensions entre les États-Unis et la Chine se sont intensifiées depuis le mois d'août quand Donald Trump, en pleine campagne pour sa réélection, a posé un ultimatum à TikTok, qu'il accuse d'espionnage industriel pour le compte de Pékin, sans toutefois avoir rendues publiques des preuves tangibles.

Le géant chinois des télécoms Huawei est également sur une liste noire américaine pour l'empêcher d'acquérir des technologies Made in USA indispensables à ses téléphones. Les États-Unis mettent également la pression sur les Européens pour qu'ils excluent Huawei de leurs futurs réseaux 5G.

Lire aussi:

Un chef partage son secret pour des pommes de terre rôties parfaites 
Un homme «neutralisé» à Paris après avoir tenté d'attaquer des policiers au couteau
Un puissant séisme frappe la Grèce et la Turquie, plusieurs morts et plusieurs centaines de blessés - images
Tags:
États-Unis, technologie 5G, Allemagne, Huawei
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook