International
URL courte
Par
2265
S'abonner

Les sanctions susceptibles de créer une entrave à l’accès à l’aide médicale ou humanitaire en ces temps de pandémie doivent être levées, exhorte le secrétaire général de l’Onu.

Le secrétaire général de l’Onu Antonio Guterres a réitéré son appel à lever les sanctions qui causent une entrave aux États en lutte contre la pandémie.

«J’ai été enthousiaste quand plusieurs pays du golfe Persique ont exprimé leur soutien à mon appel global de cessez-le-feu et ont envoyé de l’aide humanitaire aux pays victimes [du coronavirus, ndlr]», a-t-il déclaré lors d’une réunion du Conseil de sécurité des Nations unies.

Et d’ajouter qu’il saluait ces efforts et appelait les pays à «renoncer à toute sanction capable d’avoir un impact négatif sur l’accès à l’aide humanitaire ou médicale, cruciale dans un contexte de pandémie».

Pandémie de Covid-19

L’OMS a déclaré que l'épidémie de la nouvelle infection à coronavirus, baptisée Covid-19, était une pandémie. Selon les chiffres de l’université Johns-Hopkins, elle a fait à ce jour plus de 40,48 millions de contaminations de par le monde. Le nombre de victimes s’élève à plus de 1,1 million.

Ces dernières semaines, plusieurs pays, dont la Russie et la France, enregistrent une nette augmentation des nouvelles contaminations. Des mesures ayant pour but de freiner la pandémie sont adoptées progressivement et varient d’un pays à l’autre.

Lire aussi:

Nouvelle nuit de violences urbaines en banlieue lyonnaise, plus d’une dizaine de voitures incendiées – images
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Les pilotes d'un Boeing 737 MAX arrêtent un moteur en plein vol
Elle trouve un appartement secret derrière le miroir de sa salle de bain - vidéo
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook