International
URL courte
Par
588
S'abonner

La stabilité stratégique, l’utilisation pacifique de l’espace et la lutte contre le terrorisme ont été listées comme les domaines les plus importants de la coopération entre la Russie et les États-Unis sous la présidence de Joe Biden, selon le chef du Comité de la Douma russe pour les Affaires étrangères, Leonid Sloutsky.

Parmi les secteurs les plus essentiels de coopération de la Russie avec la nouvelle administration des États-Unis figurent la stabilité stratégique, l’utilisation pacifique de l’espace et la lutte contre le terrorisme, détaille le chef du Comité de la Douma pour les Affaires étrangères, Leonid Sloutsky.

«À mon avis, la stabilité stratégique, l’espace pacifique, la lutte contre le terrorisme et la pandémie de coronavirus doivent être les domaines de coopération les plus importants possibles avec la nouvelle administration américaine. Parmi les priorités figure la prorogation du Traité New Start de réduction des armes stratégiques, qui est en vigueur jusqu’au 5 février 2021», a-t-il conclu.

Il a souligné que la Russie, malgré la complexité des relations bilatérales avec les États-Unis, compte sur la possibilité d’une communication constructive. En particulier, selon le député, les experts s’attendent à une politique plus équilibrée de la part de l’administration Biden en matière de stabilité stratégique et de contrôle des armements, à l’inverse d’avec l’équipe de Trump.

La victoire de Biden confirmée par le collège électorale

Joe Biden a été confirmé ce lundi 14 décembre comme vainqueur de l’élection présidentielle aux États-Unis avec le vote État par État du collège électoral chargé de désigner le prochain Président, annihilant un des derniers leviers à la disposition de son futur prédécesseur, Donald Trump, d’inverser le résultat du scrutin du 3 novembre.

Le vote populaire doit permettre à Joe Biden de recueillir une majorité de 306 grands électeurs sur les 538 que compte le collège électoral. Ce vote du collège électoral, qui n’est habituellement qu’une formalité, revêtait cette année une importance considérable dans le contexte de défiance instauré par l’offensive conduite par Donald Trump pour faire admettre dans les prétoires la fraude électorale dont il accuse le Parti démocrate.

Le vote des grands électeurs doit être entériné par le Congrès le 6 janvier.

Lire aussi:

D’un seul geste Cristiano Ronaldo fait perdre quatre milliards de dollars à Coca-Cola
Président «jupitérien»: «Macron s’est trompé d’époque, il en subit les conséquences» - vidéo
L'antiracisme paye? Assa Traoré annonce un partenariat avec Louboutin
Les Bleus ont renoncé au dernier moment à mettre un genou à terre au début du match France-Allemagne et voici pourquoi
Tags:
coopération, politique, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook