International
URL courte
Par
3915314
S'abonner

Après de nombreuses sanctions à l’encontre du Nord Stream 2, les États-Unis préparent «un coup mortel» à porter «dans le cœur» du projet de ce gazoduc russe, rapporte Reuters ce mercredi 23 décembre. Selon les informations dont dispose l’agence, ces nouvelles mesures ne viseront ni les gouvernements ni les responsables gouvernementaux.

Dans les semaines à venir, l’administration Trump imposera une nouvelle série d’importantes sanctions à l’encontre du Nord Stream 2, d'après de hauts responsables américains cités dans un article de Reuters paru ce 23 décembre. Il s’agira, selon eux, d’«un coup fatal» donné à ce gazoduc.

«Nous y avons porté un coup dur après un autre coup dur, et maintenant nous sommes sur le point de planter un pieu dans le cœur du projet», a assuré l’une des sources de Reuters qui a préféré rester anonyme.

L’article ne donne pas de précisions quant à l’objet des sanctions, mais il affirme qu’elles ne viseront ni gouvernements ni responsables gouvernementaux. L’une des sources a par ailleurs souligné que certaines organisations européennes pourraient éviter d’en être frappées si elles faisaient «des efforts de bonne foi» pour réduire leur participation au projet.

Nord Stream 2 dans le collimateur des USA

Le projet de gazoduc Nord Stream 2 prévoit la mise en place de deux conduites dont la capacité totale sera de 55 milliards de mètres cubes de gaz par an, reliant le littoral russe à l’Allemagne par le fond de la mer Baltique.

Les États-Unis, qui font la promotion de leur gaz naturel liquéfié en Europe, s’opposent à sa construction. Ainsi, en décembre 2019, Washington a imposé des sanctions contre le projet, suite à quoi l’entreprise suisse Allseas a dû suspendre les travaux de pose.

Lire aussi:

Véran déclare que le couvre-feu à 18h «ne suffit pas à faire reculer le virus»
Un homme tue deux femmes dont une employée du Pôle emploi
Pr Raoult: «Il faut arrêter de penser que les gens vont vivre indéfiniment enfermés» – entretien exclusif
Tags:
États-Unis, sanctions, Nord Stream 2
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook