International
URL courte
Par
312937
S'abonner

Ankara a lancé un exercice naval de grande envergure engageant une centaine de bâtiments et une cinquantaine d’aéronefs en mer Égée et en Méditerranée. 

La Turquie se doit d’être forte non seulement sur le plan économique et politique, mais aussi dans le domaine militaire et celui de la défense: les défis et menaces qui se dressent devant le pays l’exigent impérativement, a déclaré le Président Recep Tayyip Erdogan, s'adressant par visioconférence aux participants à l'exercice Mavi Vatan 2021.

En tant que pays baigné par plusieurs mers, la Turquie a accordé une attention particulière au renforcement de ses forces navales tout au long de son Histoire. Une Marine forte n'est pas une question de choix, c’est un impératif de l’heure, a-t-il lancé.

«Celui qui domine la mer domine le monde entier […]. Se fondant sur cette idée, nous accordons une importance particulière à la consolidation des forces navales en tant que facteur de dissuasion et de prévention des menaces», a-t-il souligné.

Recep Tayyip Erdogan a indiqué que les exercices Mavi Vatan étaient l’occasion de tester les développements militaires nationaux et de perfectionner la coordination et l'interaction des troupes. Il a déclaré que la Turquie faisait aujourd’hui partie des 10 premiers pays du monde en mesure de concevoir et de construire des bâtiments militaires et a rappelé que le pays avait livré jusqu’ici à l'étranger de la production de chantiers navals pour plus de trois milliards de dollars.

Tensions en Méditerranée orientale

Toujours selon le Président, certaines forces cherchent à porter atteinte aux droits de la Turquie en Méditerranée orientale, alors que «la Turquie ne convoite pas la souveraineté d'autres pays et ne revendique aucun territoire, y compris dans la zone maritime».

«Nous ne faisons que défendre nos droits et notre patrie», a-t-il assuré.

La Méditerranée orientale reste toujours une zone de tensions entre la Turquie et la Grèce après qu’Ankara a dépêché son navire d’exploration Oruç Reis, escorté de navires de guerre, en vue d’une prospection géologique dans un secteur considéré par la Grèce comme sa zone économique exclusive.

Le plus grand exercice militaire des forces navales turques, Mavi Vatan 2021, se déroule en mer Égée et en Méditerranée en présence de 87 bâtiments, 27 avions et 20 hélicoptères.

Lire aussi:

Une personne vaccinée peut-elle être considérée comme cas contact?
Découverte d’un charnier au Canada: qui étaient ces enfants victimes de la mission civilisatrice imposée par l’Occident?
Président «jupitérien»: «Macron s’est trompé d’époque, il en subit les conséquences» - vidéo
D’un seul geste Cristiano Ronaldo fait perdre quatre milliards de dollars à Coca-Cola
Tags:
exercices navals, Méditerranée, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook