Maghreb
URL courte
Par
7924
S'abonner

La ministre française de la Transition écologique, Élisabeth Borne, passera ses vacances de fin d’année à Marrakech, révèle Le Parisien. Ce voyage intervient après des consignes données la semaine dernière aux ministres de rester «disponibles» durant les fêtes de fin d’année.

Alors que le chef du gouvernement français Édouard Philippe avait demandé à tous ses ministres d’observer une attitude sobre durant les vacances de fin d’année et d’éviter de donner aux Français un sentiment de vacances de pouvoir en pleine crise sociale, voilà que Le Parisien dévoile que la ministre de la Transition écologique, Élisabeth Borne, a décidé de fêter Noël au soleil à Marrakech, au Maroc.

Le quotidien affirme que la ministre a pris l’avion lundi 23 décembre sur une ligne régulière et à ses frais.

«Nous n'avons pas établi de règle kilométrique ni d'interdiction de sortie du territoire», a affirmé un conseiller à Matignon contacté par Le Parisien. «Ce qu'on demande aux ministres c'est d'être disponibles et réactifs, mais ils ont droit à des vacances», a-t-il ajouté, soulignant qu’«Élisabeth Borne a beaucoup donné au pays cette année».

Par ailleurs, le chef de cabinet de la ministre a indiqué au journal que Mme Borne avait pris l’avion «après avoir décalé son départ pour pouvoir passer le week-end à Paris afin de suivre au cœur du PC d'Enedis la gestion des coupures de courant, et surveiller les grands départs et les intempéries».

Dans le même sens, il a précisé que la ministre n’est partie «que quelques jours» et sera «intégralement à son bureau» la semaine prochaine. Néanmoins, durant son séjour au Maroc, elle se tiendra «en contact permanent» avec son secrétaire d'État aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, resté à Paris.

D’autres responsables français l’ont déjà fait

Auparavant, plusieurs responsables français avaient déjà passé les fêtes de Noël au Maroc. En effet, dans son numéro du 22 décembre 2010, le Journal du dimanche (JDD) avait cité un bon nombre d’anciens Présidents et de ministres habitués des fêtes de fin d’années dans le royaume chérifien.

Ainsi, le couple Chirac séjournait chaque année à Taroudant, dans le sud-ouest du Maroc, dans l’un de leurs hôtels préférés. L’ex-Président s’est éteint le 26 septembre 2019.

Le couple présidentiel Sarkozy a également séjourné en 2009 et 2010 au Maroc durant les fêtes de fin d’année.

Dominique Strauss-Kahn et son ex-épouse Anne Sinclair étaient également des habitués du Maroc durant les fêtes de Noël.

Les élus de Levallois-Perret Isabelle et Patrick Balkany ont eux aussi passé leur Noël en 2010 au Maroc. Ils y disposaient d’une villa, qui a été saisie par la justice dans le cadre de leurs condamnations pour blanchiment d’argent et fraude fiscale.

Enfin, Valeurs actuelles rappelle également qu’en 2018, Benjamin Griveaux, ex-porte-parole du gouvernement et désormais candidat à la mairie de Paris, était rentré «hyperbronzé» de Marrakech en pleine crise des Gilets jaunes.

Lire aussi:

Ayant fait le tour des réseaux sociaux, ces jaunes d’œufs étonnants attirent l'attention de chercheurs- vidéo
Elle refuse de porter un masque, son interpellation dégénère - vidéo
«On peut le dire haut et fort, Didier Raoult se trompe!»: l’hydroxychloroquine à nouveau désapprouvée dans une étude
«Un scandale absolu»: Jean-Michel Aulas en colère face au foot français à l’arrêt
Tags:
chants de Noël, marché de Noël, sapin de Noël, Noël, vacances, crise politique, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook