Maghreb
URL courte
Par
9138
S'abonner

«Entre 1.000 et 1.200 passagers algériens, dont 200 disposent de billets Air Algérie» sont bloqués à Istanbul et «180 autres à Kuala Lampur», a déclaré à TSA un député qui appelle le ministère des Affaires étrangères à les rapatrier.

Depuis le 20 mars, sur ordre du Président Abdelmadjid Tebboune, le gouvernement algérien a mis en place un dispositif d’urgence pour le rapatriement de plusieurs milliers d’Algériens bloqués dans des aéroports étrangers en raison du coronavirus. Ainsi, dans le cadre de ce dispositif, le député du parti islamiste Front de la justice et du développement (FJD), Lakhdar Benkhellaf, a dans une déclaration au site Tout Sur l’Algérie (TSA) interpellé le ministère des Affaires étrangères sur le sort des ressortissants bloqués à Istanbul, en Turquie, et à Kuala Lampur, en Malaisie, soulignant qu’ils «sont dans une situation catastrophique».

«Il y a une absence totale du ministère des Affaires étrangères au moment où de nombreux Algériens sont en souffrance que ce soit au niveau de l’aéroport d’Istanbul ou de Kuala Lampur», affirme le député qui ajoute qu’ils «ont lancé un appel aux autorités algériennes en vue de leur rapatriement».

Rappelant que des opérations de rapatriement d’Algériens ont eu lieu ces derniers jours, M.Benkhellaf relève que «malheureusement, il en reste encore un bon nombre en Turquie et en Malaisie». Selon lui, ils sont «entre 1.000 à 1.200 passagers, dont 200 disposent de billets Air Algérie» à Istanbul et «180 à Kuala Lampur».

Par ailleurs, le député du FJD assure que «ce sont les deux seuls cas signalés», assurant être «en contact permanent avec les passagers bloqués» dans ces deux pays.

Le ministère des Affaires étrangères n’a pas encore réagi aux déclarations du député.

Le dispositif de rapatriement

Conformément aux instructions du chef de l’État Abdelmadjid Tebboune, un dispositif a été mis en place pour le rapatriement des ressortissants algériens bloqués dans des aéroports à l'étranger, indique un communiqué de la présidence de la République.

Ainsi, 2.278 ressortissants ont déjà été rapatriés via neuf vols: quatre en provenance de Paris, deux de Marseille, un de Lyon, un de Casablanca et le dernier de Dubaï. Tous les rapatriés ont été placés dans des centres de confinement dans plusieurs régions du pays.

Selon la note, «une cellule nationale composée des ministères concernés [des Transports et des Affaires étrangères, ndlr] s'attèle, sous la supervision du Premier ministre, à l'examen du meilleur moyen de rapatriement de ces Algériens appelés à faire preuve de patience, de retenue et de compréhension quant aux circonstances imposées par la propagation du coronavirus».

Lire aussi:

Perdu en mer, un jeune garçon survit en se rappelant les conseils d’un documentaire
Un glacier de 500.000 mètres cubes risque de se détacher du Mont Blanc, évacuation en cours
La une du Monde sur Beyrouth avec une illustration du caricaturiste Plantu provoque un tollé
Tags:
Abdelmadjid Tebboune, pandémie, Coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS), coronavirus SARS-CoV-2, Covid-19, Malaisie, Turquie, Algérie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook