Maghreb
URL courte
49320
S'abonner

Le porte-parole de l’Armée nationale libyenne a annoncé la reprise de la ville d’al-Asabia aux forces fidèles au Gouvernement d’union nationale (GNA) «après une série de frappes aériennes».

Les forces de l’Armée nationale libyenne (ANL) dirigée par le maréchal Khalifa Haftar ont repris la ville d’al-Asabia située à une centaine de kilomètres au sud-ouest de la capitale Tripoli, a déclaré ce lundi 1er juin le porte-parole de l’ANL, Ahmed al-Mismari.

«Nos forces armées ont repris le contrôle de la zone d’al-Asabia après une série de frappes aériennes sur les positions des groupes armés takfiri à al-Jebel al-Garbi», a écrit M.al-Mismari sur Facebook.

Le 21 mai, la ville d’al-Asabia était passée sous le contrôle des forces du Gouvernement libyen d’union nationale (GNA) dirigé par Fayez el-Sarraj.

Haftar vs Fayez el-Sarraj

Plongée dans le chaos depuis 2011, la Libye est divisée en deux camps rivaux entre le GNA dirigé par Fayez el-Sarraj, qui siège à Tripoli et qui est reconnu par la communauté internationale, et un gouvernement parallèle soutenu par le maréchal Khalifa Haftar, dans l’est du pays.

Fin avril, le maréchal Khalifa Haftar, commandant de l'Armée nationale libyenne, a annoncé son retrait de l’accord politique conclu en 2015 à Skhirat qui a conduit à la formation du GNA et le passage du pouvoir aux mains de l’armée.

Le 19 mai, les troupes impliquées dans l’opération Volcan de la colère menée par le GNA ont annoncé la reprise de deux villes dans l’ouest de la Libye.

Lire aussi:

Où est passé le navire ayant apporté le nitrate d’ammonium à Beyrouth?
Six touristes français tués dimanche au Niger par des hommes armés
Les Français tués au Niger étaient en mission humanitaire, selon la Défense nigérienne
Tags:
Khalifa Haftar, Armée nationale libyenne (ANL), Libye, Fayez el-Sarraj
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook