Moyen-Orient
URL courte
Par
26850
S'abonner

Le Premier ministre israélien a été le premier citoyen du pays à recevoir un vaccin contre le Covid-19. L'événement a été retransmis en direct à la télévision israélienne.

La campagne de vaccination contre le Covid-19 a commencé ce samedi 19 décembre en Israël par l’administration d’un vaccin de Pfizer à Benyamin Netanyahou au centre médical Chaim Sheba.

«Il s'agit d'une épidémie très dure du XXIe siècle, et notre petit État a reçu des millions de vaccins. Tout le monde devrait être vacciné. J'ai demandé que le ministre de la Santé, Yuli Edelstein, et moi soyons parmi les premiers à être vaccinés. Je veux servir d'exemple personnel à tous les Israéliens», a indiqué le chef du gouvernement.

Le Premier ministre a ensuite été invité à un examen médical préliminaire.

«C'est un moment très excitant [...] pour ceux qui veulent retrouver leur vie normale. Et tout commence à partir de ce moment. Je veux demander à tout le monde de se joindre à nous», a déclaré Benyamin Netanyahou avant l’administration du vaccin.

La procédure de vaccination a été diffusée en direct à la télévision nationale. Le médecin qui a injecté le vaccin a confirmé que c'était «la première ampoule de vaccin ouverte en Israël».

«Une petite injection pour une personne, un grand pas pour l'humanité», a lancé M.Netanyahou immédiatement après l'injection de la première dose. La deuxième dose devra être inoculée dans 21 jours.

Le ministre de la Santé Yuli Edelstein, les dirigeants et 50 employés du centre de Chaim Sheba ont reçu la première dose du vaccin après le Premier ministre.

Vaccination contre le Covid-19 

La campagne de vaccination de masse commence en Israël le 20 décembre. Médecins, étudiants en médecine, employés des centres gériatriques et chefs des municipalités seront les premiers à être vaccinés. Le Président du pays Reuven Rivlin comptera aussi parmi les premiers avec une vaccination le 20 décembre à l'hôpital Hadassah Ein Kerem de Jérusalem.

Ensuite viendra le tour des citoyens des groupes à risque: enseignants, travailleurs sociaux, personnel pénitentiaire et détenus.

Les enfants et adolescents de moins de 16 ans, les convalescents, les femmes enceintes et allaitantes, ainsi que celles qui envisagent une grossesse et les personnes présentant des réactions allergiques sévères sont exclus du plan de vaccination.

Création et importation de vaccins en Israël

Le premier lot de vaccins de Pfizer contre le Covid-19 est arrivé en Israël la semaine dernière conformément à un contrat sur la livraison de quatre millions de doses, selon M.Netanyahou. En juillet, Israël a signé un autre accord avec Moderna pour acheter un futur vaccin. Plus tard, des accords similaires ont été signés avec plusieurs autres entreprises.

Le centre médical Hadassah de Jérusalem a commandé 1,5 million de doses du vaccin russe Spoutnik V.

L’État hébreu a également lancé des essais cliniques de son propre vaccin contre le Covid-19 le 1er novembre. La première phase des essais est déjà terminée. La deuxième débutera dans les prochains jours avec la participation de 1.000 volontaires. Enfin, la dernière est prévue pour avril ou mai 2021.

Lire aussi:

«Incroyable» scène de tirs «dans tous les sens» au sein d’une cité de Carpentras
Une mosquée du Val-d’Oise fermée pour radicalisme, le maire «dénonce l’incompétence du gouvernement»
Des prédateurs jusque-là inconnus découverts au large de l’Australie
Tags:
Israël, vaccination, Benjamin Netanyahou, Pfizer, vaccin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook