Moyen-Orient
URL courte
Par
Rupture des relations diplomatiques avec le Qatar (129)
22210
S'abonner

L'Arabie saoudite et le Qatar ont annoncé leur décision de rouvrir à partir de ce 4 janvier leurs frontières fermées depuis trois ans et demi. Le 5 janvier, le Qatar, l'Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, Bahreïn et l'Égypte devraient signer un accord en vue de normaliser les relations et de lever le blocus du Qatar.

Les frontières entre l'Arabie saoudite et le Qatar, fermées depuis trois ans et demi, seront rouvertes à partir de ce lundi 4 janvier, ont annoncé Riyad et Doha.

L'émir du Qatar Tamim ben Hamad Al Thani et le prince héritier d'Arabie saoudite Mohammed ben Salmane ont convenu de signer un accord à l'issue du sommet du Conseil de coopération du Golfe, qui se tiendra le 5 janvier à Al-Ula, dans le nord-ouest de l'Arabie saoudite, a précisé le ministre koweïtien des Affaires étrangères Ahmad Nasser Al-Mohammad Al-Sabah.

Les Émirats arabes unis, Bahreïn et l'Égypte se joindront à l'accord visant à normaliser les relations et lever le blocus du Qatar, relate l'agence de presse Reuters citant un haut responsable de l'administration américaine. Le Qatar devrait pour sa part abandonner les poursuites contre les autres pays signataires du document.

En juin 2017, l'Arabie saoudite et plusieurs autres pays arabes avaient rompu leurs relations diplomatiques avec le Qatar et imposé un blocus économique strict à ce petit émirat, en l'accusant notamment de soutenir le «terrorisme». Doha avait rejeté toutes les accusations, rétorquant que cette attitude hostile était liée à la politique indépendante du Qatar et aux succès économiques du pays.

Dossier:
Rupture des relations diplomatiques avec le Qatar (129)

Lire aussi:

Le nombre de nouveaux cas de Covid au-dessous des 20.000 en France
Crachats, injures, huées: des journalistes de nouveau pris à partie par des anti-pass – images
Réacteur nucléaire «propre»: après l’abandon français, la victoire chinoise
Un amiral américain décrit le cas où l’Otan tirerait sur des navires russes
Tags:
Arabie Saoudite, Qatar
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook