Ecoutez Radio Sputnik
    Logo olympique

    Le CIO a «commercialisé» le mouvement olympique, selon le Sénat russe

    © REUTERS / Eric Gaillard
    Actualités
    URL courte
    Jeux olympiques d'hiver 2018 (117)
    8282

    La présidente du Sénat russe a accusé l'AMA et le CIO d'avoir fait du mouvement olympique «un business», en se fixant le profit financier comme priorité.

    L'Agence mondiale antidopage (AMA) et le Comité international olympique (CIO) ont commercialisé le sport et le mouvement olympique, a déclaré la présidente du Conseil de la Fédération (Sénat russe) Valentina Matvienko.

    «Ils ont commercialisé le sport international et le mouvement olympique, ils en ont fait un business qui a pour priorité le profit», a lancé Mme Matvienko.

    La chef du Sénat russe a également remercié le Tribunal arbitral du sport (TAS) pour sa récente décision concernant une trentaine d'athlètes russes qui avaient contesté leur suspension à vie des Jeux olympiques.

    «Nous ne savons pas qui sont ces gens au sein du Tribunal, mais nous devons leur être reconnaissants, car ils ont eu assez de courage pour prendre des décisions sur la base des données objectives et principes du mouvement olympique en dépit de sévères pressions», a-t-elle souligné.

    Le TAS a levé totalement jeudi pour 28 sportifs russes les sanctions et suspensions à vie infligées par le CIO pour leur implication présumée dans «un système de dopage d'État» qui a valu à la Russie d'être suspendue des JO d'hiver.

    Dans ce contexte, Valentina Matvienko juge possible d'envisager une réforme du Comité international olympique et de l'Agence mondiale antidopage qui sont selon elle incapables d'«agir dans le cadre des procédés démocratiques». Elle a promis de discuter de cette option avec les chefs des parlements d'autres pays.

    «Je suis absolument persuadée que les principes du mouvement olympique formulés par Pierre de Coubertin restent valables et qu'au bout du compte ils triompheront», a indiqué Mme Matvienko.

    Dossier:
    Jeux olympiques d'hiver 2018 (117)

    Lire aussi:

    Moscou dénonce les tentatives de «dénigrer» la Russie à l'aide du mouvement olympique
    Le Wall Street Journal «attribue» le titre de plus stylée à l’équipe russe aux JO
    Le TAS se prononce sur la participation aux JO des athlètes russes suspendus
    Tags:
    mouvement olympique, suspension, sport, Tribunal arbitral du sport (TAS), Conseil de la Fédération, Comité international olympique (CIO), Agence mondiale antidopage (AMA), Valentina Matvienko, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik