Russie
URL courte
8253
S'abonner

L’arrestation de 88 participants a été décidée par les tribunaux de Moscou après les interpellations le 27 juillet de plus d’un millier de manifestants près de la mairie de la capitale russe après le rejet d'une soixantaine de candidatures aux élections du conseil municipal.

Une semaine après le rassemblement non autorisé à Moscou, la justice a ordonné l’arrestation de 88 participants interpellés le 27 juillet dernier alors qu’ils manifestaient près de la mairie après le rejet d'une soixantaine de candidatures aux élections du conseil municipal.

La justice a été saisie de 1.038 dossiers d’infractions administratives ayant trait essentiellement à la violation des règles d’organisation ou de tenue d’un meeting, réunion, manifestation, marche ou piquet, a précisé à Sputnik Ouliana Solopova, porte-parole du tribunal de Moscou.

Les peines prononcées

Outre les arrestations administratives, il s’agit de 332 amendes et, dans deux cas, de TIG.

«Les amendes sont de 10.000 roubles [environ 141 euros, ndlr] et plus. Les arrestations ont une durée de trois jours et plus, tandis que 12 affaires ont été renvoyées», a-t-elle indiqué.

Les autres dossiers seront examinés la semaine prochaine.

Ouliana Solopova a ajouté que des actions administratives avaient été également intentées contre ceux qui n’habitaient pas Moscou, mais avaient pour lieu de résidence sa région ou encore d’autres régions, notamment celles de Toula, Kalouga et Samara.

Le rassemblement

La police a interpellé 1.074 personnes lors d'un rassemblement non autorisé dans la rue Tverskaïa, près du bâtiment de la mairie moscovite. Des membres de l'opposition russe avaient appelé à descendre dans les rues pour protester contre le rejet d'une soixantaine de candidatures aux élections locales prévues en septembre.

Environ 3.500 participants, dont quelque 700 journalistes et blogueurs qui ont informé à l'avance de leur participation pour la couverture de l'évènement, ont été dénombrés à ce rassemblement.

Le 20 juillet dernier, quelque 20.000 personnes s’étaient rassemblées au cœur de la capitale russe pour déclarer, lors d’un meeting autorisé, leur soutien aux candidats à la Douma de Moscou et dénoncer l’absence de transparence dans la procédure d’enregistrement des candidats.

Lire aussi:

Un berger allemand défigure une ado en pleine séance photo d’un coup de mâchoire - images
Après de nombreuses péripéties, Erdogan annonce la fin de la réalisation de l’accord sur les S-400
L’homme et la femme les plus riches du monde sont Français, selon Forbes
Vladimir Poutine promet de «fermer la bouche ignoble» de ceux qui tentent de réécrire l’Histoire à l’étranger
Tags:
travail d'intérêt général (TIG), amende, arrestation, candidature, opposition, tribunal, manifestation, Samara, Kalouga, Toula, Moscou
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik