Russie
URL courte
5754
S'abonner

Après avoir mis en service en Arctique les premiers systèmes de missiles sol-air S-400 en automne 2019, la Russie envisage d’élargir leur déploiement dans cette région. Un dôme anti-aérien sera ainsi installé à des fins défensives.

Cette année, le régiment de missiles antiaériens de la flotte du Nord a pour la première fois mis en service opérationnel des systèmes S-400 sur l'île Ioujny (sud de l’archipel de Nouvelle-Zemble), a rappelé aux médias le commandant de la flotte, le vice-amiral Alexandre Moïseev.

«Il est prévu que, dans les années à venir, toutes nos divisions arctiques soient équipées de complexes similaires et un dôme anti-aérien sera ainsi créé au-dessus de la partie russe de l'Arctique», a-t-il déclaré.

La flotte du Nord compte renforcer ses capacités de défense en Arctique, l’assurance de la sécurité de la Russie dans la région étant l’objectif principal, selon le vice-amiral.

Ce dernier a souligné que ceci protégerait le territoire russe de toute attaque aérienne, qu’il s’agisse d'avions, de missiles de croisière ou balistiques.

Nouvelles expéditions russes

Il a également déclaré qu’en 2020, les marins de la flotte du Nord feront de nouvelles expéditions non seulement dans l'Arctique, mais aussi dans l’océan Atlantique et en mer Méditerranée.

Il a qualifié la sécurité environnementale et le nettoyage de la ferraille datant de l'époque soviétique d’une des activités principales de la flotte du Nord. Le peloton environnemental s’occupe ainsi de ce problème depuis cinq ans et poursuivra son travail l’année prochaine.

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Tags:
Flotte russe du Nord, S-400, Russie, Arctique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook