Ecoutez Radio Sputnik
    Moustique

    Transmis par un moustique, ce virus rare a tué un homme en neuf jours

    CC0 / Egor Kamelev
    Santé
    URL courte
    467
    S'abonner

    Suite à la piqûre d’un moustique, un Américain en «parfait état de santé» est décédé en neuf jours à cause d’un virus rare, relate Fox News. Il s’agit du virus de l’encéphalite équine de l’Est, lequel a déjà emporté plusieurs vies.

    Après une piqûre de moustique, un homme originaire du Michigan est décédé en neuf jours, relate Fox News. L’insecte lui a transmis le virus rare de l’encéphalite équine de l’Est (EEE), lequel a déjà causé la mort de plusieurs personnes et animaux dans cet État américain.

    Le frère de l’homme décédé a affirmé que ce dernier avait eu une «crise soudaine» avant d’être transporté aux urgences. «Fin juillet il était là à la ferme pour m’aider (…) En un délai de neuf jours il est passé d’un parfait état de santé à un état de mort cérébrale», a-t-il annoncé.

    Virus rare

    Des analyses effectuées après son décès ont confirmé que l’homme avait été infecté par ce virus mortifère transmis notamment par les moustiques. Selon le représentant du département de santé du Michigan, l’État subit une épidémie grave de ce type d’encéphalite ayant déjà emporté sept vies. Alertées par la menace, les autorités locales appellent les résidents du Michigan à annuler ou reporter leurs activités de plein air prévues en soirée.

    Les premiers symptômes du virus EEE se manifestent quatre à dix jours après la piqûre, préviennent les médecins. L’infection est d’abord accompagnée de maux de tête, de fièvre et de vomissements, puis aboutit à une inflammation du cerveau et même à la mort dans le tiers des cas.

    Tags:
    Michigan, États-Unis, insectes, moustiques, virus
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik