Ecoutez Radio Sputnik
    un bébé (image d'illustration)

    Des chirurgiens russes vont soigner une fillette venue des USA atteinte d’une rare infection – photos

    CC0 / PublicCo
    Santé
    URL courte
    6412
    S'abonner

    Une enfant des États-Unis, née avec une infection cutanée rare qui provoque des taches sombres sur le visage formant un masque, est arrivée en Russie pour un traitement innovant proposé par un chirurgien russe.

    Luna Fenner, un bébé de six mois, née avec une rare infection cutanée qui entraîne l’apparition de taches sombres sur le visage jusqu’à former «un masque de Batman», est arrivée, en provenance États-Unis, en Russie pour suivre un traitement, relate la presse russe.

    Après avoir examiné l’enfant, des médecins lui ont diagnostiqué un nævus congénital mélanocytaire, une lésion dermatologique présente dès la naissance chez certains nouveau-nés. Plusieurs spécialistes américains ont déclaré qu’elle devrait subir une centaine d’opérations, pour un coût pouvant atteindre près de 500.000 dollars (457.400 euros). Certains d’eux ont même refusé de s’occuper du traitement de la maladie.

    Посмотреть эту публикацию в Instagram

    Публикация от 🥰 Luna Tavares Fenner 🥰 (@luna.love.hope)

    Bien que la fillette soit en parfaite santé, les médecins craignent que la tache de naissance puisse se transformer en mélanome.

    C’est alors que des chirurgiens de la ville russe de Krasnodar ont décidé de proposer leur aide à la famille du bébé après avoir lu l'histoire dans un journal. L’un d’eux a proposé aux parents de la petite fille un traitement innovant pas encore disponible aux États-Unis.

    Selon le médecin, le traitement consiste en un médicament spécial qui permet de faire «pousser» une nouvelle peau sous la zone touchée, avant réduire la pigmentation au laser.

    «Tout le monde pense que je suis folle d’aller en Russie, mais j’ai fait beaucoup de recherches et obtenu des conseils de plusieurs médecins. Je pense vraiment que c’est la meilleure option pour Luna à l’heure actuelle», a raconté au Mirror la mère de la fillette. En outre, elle a indiqué qu’aux États-Unis, il faudrait quatre ans pour mener à bien les traitements, contre 18 mois en Russie.

    Des experts d’une clinique de thérapie photodynamique au laser en Russie estiment que Luna subira six à huit interventions chirurgicales, dont chacune coûte environ 25.000 dollars (près de 22.700 euros).

    Tags:
    lutte contre les infections, chirurgie, médecine, traitement, Russie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik