Ecoutez Radio Sputnik
    sommeil

    Cette Belle au bois dormant colombienne ne s’est pas réveillée pendant 48 jours

    CC0 / C_Scott
    Santé
    URL courte
    136
    S'abonner

    Les adolescents atteints du syndrome de Kleine-Levin, un trouble du sommeil rarissime, peuvent dormir jusqu’à 20 heures par jour. Une Colombienne de 17 ans souffrant de ce trouble s’est ainsi endormie cet été pendant 48 jours consécutifs et n’a pas reconnu sa propre mère au réveil, relate Ouest-France.

    Un très rare trouble du sommeil, appelé syndrome de Kleine-Levin ou syndrome de la Belle au bois dormant, conduit les adolescents atteints à dormir jusqu’à 20 heures par jour. Cependant, cet été, une Colombienne de 17 ans souffrant de ce syndrome a dormi durant 48 jours d’affilée, rapporte Ouest-France.

    Quand elle s’est réveillée, elle n’a pas reconnu le visage de sa mère.

    Sa mère arrête de travailler

    Selon un reportage diffusé par la chaîne de télévision espagnole La Sexta, les premiers troubles ont commencé lorsqu’elle avait deux ans. Depuis, ils se sont multipliés à tel point que sa mère a dû arrêter de travailler.

    «Son alimentation est seulement liquide, je mixe tout et la nourris toutes les deux heures car je ne voulais pas qu’on lui mette une sonde», a raconté la mère.

    75% des malades sont des garçons

    Ouest-France indique, en se référant à l’Association française de narcolepsie cataplexie et d’hypersomnies rares, que ce syndrome frappe une à deux personnes sur un million, essentiellement des adolescents, et que 75% sont des garçons.

    «Ce trouble neurologique rare et complexe est caractérisé par des périodes répétées de sommeil excessif, une modification du comportement et une compréhension réduite du monde, où le patient devient progressivement somnolent et dort presque toute la journée et toute la nuit, ne se réveillant parfois que pour manger ou aller aux toilettes», détaille la Kleine-Levin Syndrome Foundation, citée par le média.

    118 jours de sommeil

    Bien que cette hypersomnie puisse atteindre vingt heures par jour dans les cas les plus extrêmes, ces pics ne s’étalent généralement pas sur plus de quelques semaines. Mais ils peuvent parfois durer des mois. En 2014, une jeune Belge a ainsi dormi pendant 118 jours d’affilée, ne se levant que quelques minutes quotidiennement pour satisfaire ses besoins physiologiques.

    Maladie accompagnée de troubles du comportement

    Ouest-France indique que la maladie conduit à de nombreux troubles du comportement: boulimie, hypersexualité, agressivité, troubles de l’humeur, de la mémoire ou de la concentration, hallucinations, déréalisations, bouffées délirantes…

    Les patients atteints du syndrome de Kleine-Levin ne parviennent pas souvent à être correctement diagnostiqués et pris en charge. Le plus souvent, les médecins concluent à des troubles psychiatriques.

    Bien qu’il n’existe pas de traitement pour cette maladie, cette dernière finit généralement par disparaître au bout de quelques années, signale le média, ajoutant que cet état est transitoire et qu’il convient de ne pas le dramatiser.

    Tags:
    adolescents, perturbations, sommeil, maladies
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik