Santé
URL courte
0 310
S'abonner

Un Américain de 17 ans a dû subir une transplantation des deux poumons à la suite d’une maladie pulmonaire liée à l’usage d’une cigarette électronique. Il s’agit de la première opération de ce type aux États-Unis liée au vapotage.

Après avoir fait usage d’une cigarette électronique, un adolescent américain de 17 ans s’est retrouvé dans un état critique et a subi une double transplantation des poumons à l’hôpital Henry Ford de Détroit. Une épidémie de maladies pulmonaires liées à la cigarette électronique a touché plus de 2.000 personnes aux États-Unis cette année, et a causé la mort de 39 personnes, ont annoncé les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) jeudi 7 novembre.

«L’adolescent risquait une mort imminente s’il ne recevait pas d’urgence une transplantation des poumons», a déclaré le docteur Hassan Nemeh de l’hôpital Henry Ford, dont les propos ont été relayés par l’agence Reuters.

Il s’agit de la première double transplantation des poumons sur un patient souffrant d’une maladie liée à la cigarette électronique.

Le garçon, originaire du Michigan, avait été admis le 5 septembre à l’hôpital Saint John, à Détroit. Il présentait des symptômes de pneumonie et a dû être intubé une semaine plus tard lorsque son état a empiré. Il a finalement été transféré à l’hôpital Henry Fort le 3 octobre. Il se trouvait alors dans un état critique et souffrait de graves lésions aux poumons, ce qui l’a placé en haut de la liste pour recevoir une greffe, a indiqué l’hôpital.

Le jeune patient a aujourd’hui de bonnes chances de s’en remettre, mais il lui faudra beaucoup de temps pour recouvrer sa force et sa mobilité.

La cause de l’épidémie probablement trouvée

Vendredi 8 novembre, les autorités de santé américaines ont annoncé avoir probablement percé le mystère de ces maladies pulmonaires qui ont touché le pays. Il s’agirait d’une huile de vitamine E qui se trouvait dans certaines recharges au cannabis vendues sur le marché noir.

Le même jour, Donald Trump avait exprimé sa volonté de faire passer l’âge minimum pour acheter des cigarettes électroniques aux États-Unis de 18 à 21 ans.

Lire aussi:

Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
Le pétrole iranien au Venezuela: les dessous d’une manœuvre stratégique «face à un même adversaire»
Un enfant disparaît toutes les 10 minutes en France, voici la cause principale
Tags:
épidémie, Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC), greffe, opération, transplantation, e-cigarette
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook