Santé
URL courte
13337
S'abonner

La quasi-totalité des pays qui se heurtent actuellement au Covid-19 ont décrété des mesures de confinement. Toutefois, «une quarantaine très sévère» pourrait faire plus de mal que de bien, estime un expert russe.

Un confinement total pourrait avoir des effets dangereux, a déclaré Vladimir Nikiforov, expert des maladies infectieuses de l’Agence fédérale médico-biologique (FMBA) de Russie, se félicitant que le pays n’aille pas trop loin dans ce domaine.

«En cas de quarantaine très sévère, nous pourrions nous heurter à une situation où le médicament sera plus nocif que la maladie même. Heureusement que pour l’instant on ne pousse pas le bouchon trop loin», a-t-il affirmé lors d’une émission sur la chaîne de télévision Rossiya 1.

Il n’a toutefois pas expliqué pourquoi de strictes mesures de confinement pourraient avoir un tel effet ni précisé quelles en seraient les conséquences.

En outre, le ministre de la Santé a annoncé le 13 avril qu’un médicament développé contre le coronavirus en Russie passerait des essais cliniques dans un délai de 10 à 12 jours.

Presque deux millions de cas dans le monde

La pandémie de nouveau coronavirus a fait plus de 120.000 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles ce 14 avril à 11h00 GMT. Plus de 1.923.390 cas ont été diagnostiqués dans 193 pays.

Les États-Unis sont le pays le plus touché avec 23.649 décès pour 582.594 cas. Ils sont suivis de l'Italie avec 20.465 morts, de l'Espagne avec 18.056 morts et de la France avec 14.967 morts.

Lire aussi:

«Je vais te venger»: la promesse de la femme du chauffeur tabassé jusqu’à la mort cérébrale à Bayonne
D’anciens tweets de Darmanin refont surface, une pétition exige sa démission
Cet homme potentiellement «dangereux» recherché par la police pour avoir enlevé ses enfants - photo
Tags:
médicaments, Russie, expert, danger, confinement
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook