Santé
URL courte
0 131
S'abonner

Les métastases sont l'une des principales causes de décès chez les patients atteints du cancer. Des chercheurs de l’Université de Stanford ont découvert qu’elles étaient capables de devenir résistantes à la thérapie.

Une équipe de chercheurs de l'Université de Stanford ont découvert le mécanisme qui fait du cancer une maladie incurable. Ce sont les métastases qui sont la cause principale de la mort des patients atteints d’un cancer, car elles peuvent apparaître quelques années avant la détection de leur maladie. De plus, les médicaments déclenchent une sélection naturelle parmi les cellules métastatiques, les rendant résistantes au traitement, comme l’indique l’étude publiée dans la revue Nature Genetics.

Dans leurs recherches, les scientifiques ont examiné 457 échantillons de tumeurs primitives et de métastases prélevées sur 136 patients atteints d'un cancer du sein, d'un cancer colorectal et d'un cancer du poumon.

Parmi ces échantillons, 100 métastases ont été exposées à des médicaments et 99 sont restées intactes. Il s'est avéré que le traitement avait contribué à des mutations et à l'évolution des cellules cancéreuses. Les foyers secondaires de la tumeur, dont l'apparition peut être provoquée par une thérapie, sont parfois très différents des foyers primaires. Ils sont principalement constitués de cellules résistantes aux médicaments.

Les scientifiques ont comparé le nombre de mutations uniques des métastases au nombre de mutations uniques de la tumeur primitive. Ils ont alors constaté que l’apparition des métastases avait eu lieu deux à quatre ans avant la détection de la maladie.

En outre, ils ont découvert que les métastases avaient commencé à se développer en avance dans les cas du cancer colorectal et du cancer du poumon. Au début, les foyers secondaires ont été atténués, mais en raison du traitement avec des médicaments, des mutations apparaissaient qui les rendaient plus résistants au traitement.

Lire aussi:

Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Bill Clinton se fait masser par une accusatrice de Jeffrey Epstein sur des clichés de 2002 – photos
Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Tags:
étude, chercheurs, cancer
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook