Santé
URL courte
1712019
S'abonner

Le foie intervient dans la digestion, sécrète la bile, stocke les nutriments, élimine les toxines et synthétise les enzymes, les protéines et le glucose. Comme il fait des efforts pour nous, une nutritionniste espagnole a explicité ce que nous pouvons faire pour lui.

Le bon fonctionnement du foie est important pour l'organisme, car c'est un organe «essentiel à la digestion des aliments et à l'élimination des substances toxiques», a déclaré Eva Rodriguez, diététicienne-nutritionniste à l’hôpital HM Delfos de Barcelone, citée par le journal La Vanguardia.

Dans ce contexte, elle a énuméré les principaux ennemis du foie.

Alcool

C'est l’ennemi numéro un, «une grande toxine qui, lorsqu'elle est métabolisée dans le foie, provoque une augmentation des triglycérides (constituants principaux des graisses) et favorise ainsi le développement d'une hypoglycémie (diminution du taux de glucose) et d'une hyperuricémie (taux excessif d'acide urique)», a-t-elle expliqué. Elle a tenu à ajouter qu’il n’existait pas de bon et de mauvais alcool.

«Il n'y a pas de bon alcool et il n'y a pas de boissons alcoolisées saines», a averti Eva Rodriguez.

Aussi bien les boissons fermentées, comme le vin et la bière, que les boissons distillées, comme le whisky et le gin, sont métabolisées dans le foie, a-t-elle souligné.

Pâtisseries industrielles

Ces aliments ultra-transformés figurent sur toutes les listes d'aliments nocifs pour la santé, y compris pour celle du foie.

«Ils contribuent à l'accumulation de graisse viscérale autour du foie, qui est liée à l'obésité et au surpoids», a expliqué Eva Rodriguez.

Elle a ajouté que la restauration rapide ultra-transformée, la pâtisserie et les plats cuisinés devaient être inscrits au même chapitre.

Sucre et sel

Une étude de chercheurs américains indique qu'un excès de sucre peut également nuire à la santé du foie. Tandis qu’une récente étude d’une université chinoise souligne qu’une consommation élevée de sel peut provoquer des changements dans le foie, rappelle La Vanguardia.

Viande rouge, beurre et crème

Eva Rodriguez a également appelé à modérer la consommation de viande rouge et de graisses, ainsi que des viandes transformées comme les hamburgers, les saucissons et les saucisses. Pour faire le plein de protéines, il est préférable de miser sur «les viandes blanches, les poissons et les légumineuses».

Il est nécessaire «d’augmenter la consommation de produits d'origine végétale par rapport aux produits d'origine animale» pour garder un bon état de santé et un foie sain, a-t-elle noté.

La graisse de choix doit toujours provenir des noix, des graines, de l'huile d'olive ou de l'avocat, et il est conseillé de limiter les autres sources de graisse telles que la crème, le beurre et les produits contenant des graisses hydrogénées.

À privilégier

Eva Rodriguez est également revenue sur les aliments favorisant le fonctionnement du foie et améliorant la digestion.

«Parmi eux, on trouve des légumes au goût légèrement amer, allant de l'artichaut à la chicorée, de l'endive au radis ou à l'aubergine», a-t-elle fait remarquer.

Enfin, selon elle, un foie qui ne fonctionne pas correctement ne donne pas obligatoirement de signes, mais certains indices peuvent nous mettre en garde.

«Lorsque le foie ne fonctionne pas bien, il peut provoquer un ictère (jaunissement des yeux et de la peau), de la fatigue, une perte d'appétit […] des douleurs abdominales, un changement de couleur des selles et de l'urine, des nausées ou des vomissements.»

Elle a ajouté que les problèmes du foie pouvaient même se répercuter sur les membres, avec un gonflement des jambes et des chevilles.

Lire aussi:

Ces bonnes habitudes à prendre pour perdre du poids, selon une nutritionniste
Deux ex-agents secrets français condamnés à 8 et 12 ans de prison pour trahison
La Chine assure qu'une pneumonie inconnue «beaucoup» plus mortelle que le Covid-19 se propage au Kazakhstan
Tags:
légumes, viande, sel, sucre, alcool, foie, santé
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook