Santé
URL courte
Études sur le coronavirus - juillet 2020 (23)
2613023
S'abonner

Le vaccin contre le coronavirus créé par le centre d’épidémiologie russe Gamaleïa n’a jusqu’ici pas eu d’effets négatifs sur les volontaires, selon un responsable de l’université Setchenov de Moscou, Sergueï Semitko.

Les volontaires tolèrent le vaccin contre le Covid-19 développé par le Centre d’épidémiologie et de microbiologie russe Gamaleïa, a déclaré ce samedi 11 juillet devant les journalistes Sergueï Semitko, directeur du Centre scientifique et pratique de cardio-angiologie interventionnelle de l'université Setchenov de Moscou.

Au total, 38 personnes participent aux essais cliniques du vaccin anti-coronavirus qui se déroulent à l’hôpital Bourdenko du ministère russe de la Défense et à l’université.

Dix-huit volontaires quitteront l’hôpital dans quatre jours. Ils pourront contacter les chercheurs et médecins s’ils ressentent un changement au niveau de leur bien-être, a déclaré à Sputnik Elena Smoliartchouk, chef du centre d’étude clinique des médicaments de l’université Setchenov.

Selon M.Semitko, les résultats de la première phase des essais cliniques du vaccin seront prêts fin juillet.

Composition du vaccin

Vadim Tarassov, directeur de l’Institut de pharmacie et de médecine translationnelle de l’université Setchenov, a fourni quelques détails sur le nouveau vaccin.

«Il s’agit d’un sérum recombinant à base d’adénovirus qui est un vaccin non vivant, artificiel. En fait, il ne contient pas d’éléments du coronavirus, mais il doit provoquer une réponse immunitaire similaire à celle qui survient lors d’une infection par le coronavirus», explique l'expert.

Essais cliniques en cours depuis juin

Le ministère russe de la Santé a autorisé mi-juin des essais cliniques pour deux formes d’un vaccin contre le Covid-19 du centre Gamaleïa.

Petr Glybotchko, membre de l’Académie russe des sciences médicales et recteur de l’université Setchenov, a récemment déclaré à Sputnik que le vaccin n’avait provoqué aucun effet négatif chez les volontaires à part une légère fièvre enregistrée le premier jour suivant la vaccination.

Dossier:
Études sur le coronavirus - juillet 2020 (23)

Lire aussi:

«Toutes les personnes qui vont aller se faire vacciner sont des cobayes», lance une députée française
L’Iran suspend sa coopération avec l’UE dans plusieurs domaines
«Reprendre le pouvoir»: «Une partie des endormis va se réveiller», prédit François Boulo
Un mort et un blessé par balles devant un hôpital à Paris - images
Tags:
Russie, coronavirus SARS-CoV-2, Covid-19, vaccin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook