Santé
URL courte
6267
S'abonner

Le risque de maladies coronariennes peut être réduit grâce à une consommation modérée de chocolat, selon une étude d’un scientifique américain, fait savoir le journal European Journal of Preventive Cardiology.

Une consommation de chocolat au moins une fois par semaine est capable de réduire le risque d’apparition d’une maladie cardiaque, selon les résultats d’une étude publiée dans l’European Journal of Preventive Cardiology.

Afin de comprendre s’il existe un lien entre les maladies cardiaques et le chocolat, les scientifiques ont examiné sous cet angle les résultats des études des cinq dernières décennies. Au total, ce sont les analyses de 336.289 participants qui ont été passées au crible.

«Le chocolat contient des éléments sains pour la santé du cœur tels que les flavonoïdes, méthylxanthines, polyphénols et acide stéarique qui peut réduire l'inflammation et augmenter le bon cholestérol. Le chocolat semble prometteur pour la prévention de maladie des artères coronaires, mais plus de recherches sont nécessaires pour indiquer exactement quelle quantité et quelle sorte de chocolat pourraient être recommandées», a expliqué le Dr Chayakrit Krittanawong du Baylor College of Medicine de Houston, l'auteur de l'étude.

Il a précisé qu’il avait entamé une étude pour découvrir si les résultats passés étaient exacts et si le chocolat est bien bénéfique pour la tension artérielle et la paroi des vaisseaux sanguins, ainsi que voir s’il affecte ou non les artères coronaires.

Conclusions

Selon les conclusions qu’en a tirées le scientifique, il faut consommer toutefois le chocolat avec modération. En manger une fois par semaine a été lié à une diminution de 8% du risque de maladie coronarienne.

«Des quantités modérées de chocolat semblent protéger les artères coronaires, mais il est probable que de grandes quantités ne le fassent pas», a indiqué le chercheur en guise de conclusion.

Lire aussi:

Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
Macron au Liban: cette «déambulation dans les rues ressemblait plus à une campagne à l’adresse des Français»
Une pétition demande un placement du Liban sous mandat français pendant dix ans
Tags:
crise cardiaque, santé, chocolat
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook