Santé
URL courte
Par
3118
S'abonner

L’immunité formée après avoir vaincu le Covid-19 peut se préserver chez une personne pendant au moins sept mois, selon une étude de scientifiques américains qui ont élaboré un nouveau test plus précis pour identifier des anticorps, fait savoir la revue Immunity.

Des scientifiques américains de l'université de l'Arizona ont confirmé que l'immunité après une infection par le coronavirus se préservait pendant plusieurs mois, informe la revue Immunity.

Ils ont étudié la formation des anticorps chez près de 6.000 personnes. Lorsque le virus attaque les cellules pour la première fois, le système immunitaire mobilise les cellules plasmatiques qui produisent des anticorps pour lutter immédiatement contre le virus. Après un certain temps, les cellules immunitaires apparaissent pour assurer une immunité prolongée.

Les scientifiques ont mis au point un test permettant d'identifier les anticorps qui sont liés à deux zones différentes de la protéine S: S1 et S2.

La plupart des tests ne ciblent que S1, où se trouve le domaine de liaison au récepteur, tandis que dans cette étude les résultats du test étaient positifs si les patients avaient des anticorps pour chaque zone.

Les scientifiques ont conclu que la protection persistait pendant cinq à sept mois et plus.

En outre, ceux qui ont été malades du SARS en 2003 sont toujours immunisés contre son agent pathogène, indiquent les chercheurs.

Lire aussi:

Le nombre de patients atteints du Covid-19 en réanimation en France continue de baisser
Policier tué à Avignon: ce que l'on sait du tireur
Le pass sanitaire français «ressemble beaucoup à ce que propose Davos, qui est la mise en place d’un système de traçage»
Étrange ballet d’objets lumineux dans le ciel d’Alger
Tags:
immunité, science, santé, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook