Santé
URL courte
Par
Spoutnik V, le premier vaccin russe contre le Covid-19 (135)
1165
S'abonner

Le vaccin contre le coronavirus ne peut être remplacé par des médicaments, souligne dans une interview à Izvestia le chef du centre de Gamaleïa. Selon lui, ces deux remèdes peuvent seulement se compléter dans la lutte contre le virus.

Le directeur du centre Gamaleïa Alexandre Guinzbourg assure dans une interview accordée au journal russe Izvestia que les médicaments contre le Covid-19 ne remplaceront jamais le vaccin.

Selon lui, les remèdes ne peuvent être considérés comme une alternative aux vaccins; ils ne pourront jamais les remplacer.

«Les médicaments ne font que prévenir et fonctionner à différents stades du processus infectieux», expose M.Guinzbourg pour qui les médicaments et le vaccin ne peuvent que se compléter.

Cependant, le chef du centre Gamaleïa souligne que la situation au niveau des remèdes contre le Covid-19 pourrait changer fondamentalement après la production d'anticorps monoclonaux sous forme de médicament contre l'agent pathogène du coronavirus.

Premier au monde

Baptisé Spoutnik V, le premier vaccin contre le Covid-19 mis au point au monde et basé sur l’adénovirus humain a été élaboré par le Centre d’épidémiologie et de microbiologie russe Gamaleïa, et enregistré par le ministère russe de la Santé en août. Le Fonds russe d’investissement direct mène des essais cliniques en Biélorussie, aux Émirats arabes unis ainsi qu’au Venezuela.

Le 14 octobre, Vladimir Poutine a annoncé l’homologation du deuxième vaccin russe contre le Covid-19, EpiVacCorona, créé par le centre scientifique Vektor de Novossibirsk. Sa production devrait commencer fin octobre.

Enfin, les résultats des tests d’un troisième vaccin, élaboré par le Centre de recherche et de conception de produits immunobiologiques Tchoumakov, seront rendus publics mi-décembre, a annoncé le 15 octobre le ministre de la Santé Mikhaïl Mourachko.

Avifavir

Fin mai, la Russie a enregistré le premier médicament contre le coronavirus, Avifavir qui a été créé sur la base de l’antiviral favipiravir. Depuis, il a été utilisé dans des hôpitaux russes, ainsi qu’en Biélorussie voisine, au Kazakhstan, en Bolivie et dans d’autres pays.

Dossier:
Spoutnik V, le premier vaccin russe contre le Covid-19 (135)

Lire aussi:

«Vous allez voir en 2021, l’islam, on va tous vous tuer»: le passager ivre d’un tram interpellé à Montpellier
Migrants délogés: Rémy Buisine «pris à la gorge» par un policier, Darmanin évoque des «images choquantes» – vidéos
Un destroyer américain viole la frontière russe près de Vladivostok
Tags:
traitement, Spoutnik V (vaccin contre le Covid-19), médicaments, vaccin, Covid-19, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook