Santé
URL courte
Par
7040399
S'abonner

«Grosse gueule de bois», «douleurs partout», maux de tête, fièvre: des volontaires ayant testé le nouveau vaccin contre le coronavirus développé par Pfizer et BioNTech ont décrit des sensations désagréables après la vaccination, rapporte le Mirror.

Plus de 43.000 personnes issues de six pays ont pris part à la troisième étape des essais du vaccin conçu par la société allemande de biotechnologie BioNTech et du géant pharmaceutique américain Pfizer. Certains volontaires ont évoqué des effets secondaires, relate le Mirror.

Maux de tête, fièvre, «mauvaise gueule de bois»

Ainsi, certains se sont plaints de maux de tête, d’une fièvre et de «douleurs partout», comme c’est le cas d’une femme de 45 ans habitant dans l’État américain du Missouri.

D’autres, comme un lobbyiste d’Austin, au Texas, ont comparé la sensation après vaccination à une «mauvaise gueule de bois». Les volontaires ont pourtant dit être fiers de faire partie de cette expérience.

Le nouveau vaccin a été testé «à l’aveugle»: les participants ne savaient pas s'ils étaient vaccinés ou s’ils recevaient un placebo.

Efficace à plus de 90%?

Le 9 novembre, le géant pharmaceutique américain Pfizer et son partenaire allemand BioNTech ont annoncé dans un communiqué des résultats positifs pour leur vaccin, après la phase 3 des tests.

Les deux entreprises ont déclaré qu'elles n'avaient jusqu'à présent constaté aucun problème sérieux de sécurité pour le candidat-vaccin et qu'elles comptaient demander aux États-Unis une autorisation d'utilisation d'urgence dans le courant du mois. Les chercheurs estiment leur vaccin efficace à plus de 90%.

«Plus de huit mois après le début de la pire pandémie en plus d'un siècle, nous pensons que cette étape représente un pas en avant significatif pour le monde dans notre bataille contre le Covid-19», concluait le président-directeur général de Pfizer, Albert Bourla, dans un communiqué.

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Trump va-t-il bombarder l’Iran pour éviter un nouvel accord nucléaire avec Biden?
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Tags:
effets secondaires, vaccination, vaccin, santé
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook