Santé
URL courte
Par
5197
S'abonner

Les pommes de terre sont déconseillées aux personnes souffrant de diabète, de faible acidité gastrique ou d’obésité, raconte une endocrinologue russe.

Les personnes atteintes de diabète, de faible acidité gastrique ou d’obésité ne doivent pas consommer souvent des pommes de terre, a expliqué l’endocrinologue russe Elena Goubkina à l’hebdomadaire Argoumenty et fakty.

L’experte déconseille toutefois de les exclure complètement du régime alimentaire. Mais leur proportion ne devrait pas dépasser les 10%.

En effet, elles sont également bonnes pour la santé, car contenant du potassium et du sodium, lesquels contribuent au bon fonctionnement des cellules. Elles représentent aussi une source de vitamines В6 et С, ainsi que de fibres alimentaires, de minéraux et d’antioxydants.

Pas de pommes frites

Il est préférable de cuire les pommes de terre ou de les préparer à la vapeur, selon la spécialiste. Avant la préparation, il vaut mieux les éplucher, car elles accumulent les substances nocives de l’air et du sol. Elena Goubkina met en garde contre les pommes de terre frites. Il est également dangereux de manger les tubercules verdâtres, du fait qu'elles contiennent de la solanine, généralement toxique.  

Il est possible de consommer 200 à 300 grammes de patates deux fois par semaine sans nuire à sa santé, conclut-elle.

Lire aussi:

Il fonce sur les gendarmes dans le Gard en projetant leur véhicule huit mètres plus loin
Couvre-feu à 18h: «On a le droit de déroger, alors faisons-le», lance un maire breton
Le Drian: «Il est urgent de dire à l'Iran que cela suffit»
«C'est un mal pour un bien»: un soldat français blessé lors d'une attaque terroriste au Mali témoigne
Tags:
santé, régime alimentaire, pommes de terre
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook