Santé
URL courte
Par
260
S'abonner

À la veille des fêtes de fin d’année, qui sont souvent célébrées avec utilisation de différents engins pyrotechniques, un médecin a donné des conseils pour les feux de Bengale, signalant qu’ils pouvaient provoquer des allergies.

Les substances agressives qui sont libérées lors de la combustion des feux de Bengale sont capables de provoquer une réaction allergique, surtout chez les enfants, a déclaré à l’agence de nouvelles Moskva un médecin urgentiste.

«Il est possible d’en faire usage dans les appartements, mais assurez-vous de ne pas les allumer à proximité de sources de gaz ou d'autres substances inflammables et tissus», a noté le médecin.

Toutefois, a-t-il ajouté, tous les engins pyrotechniques, a fortiori à composition colorée, doivent être de préférence utilisés en plein air. En outre, il importe de veiller à certaines autres conditions.

Les précautions à prendre

Ainsi, un feu de Bengale doit être incliné à un angle de 30 à 40 degrés par rapport à soi afin que les étincelles se propagent alentour et non vers les mains et le visage. En outre, il doit être tenu uniquement par la base, sans jamais être serré dans le poing.

Le ministère russe des Situations d’urgence avait précédemment conseillé de placer un verre à côté de soi avant d’allumer un feu de Bengale: lorsque ce dernier sera sur le point de s’éteindre, il est préférable de l’y plonger au lieu de le déposer simplement quelque part.

Lire aussi:

Le pass sanitaire français «ressemble beaucoup à ce que propose Davos, qui est la mise en place d’un système de traçage»
Des tirs de mortier d’artifice dirigés contre une CPE d’un lycée de l’Oise
Étrange ballet d’objets lumineux dans le ciel d’Alger
Tags:
conseil, médecine, allergie, pyrotechnie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook