Sci-tech
URL courte
1255
S'abonner

Le tabagisme multiplie par deux le risque d’être atteint de schizophrénie et de dépression, selon une étude publiée par Psychological Medicine.

Le tabagisme est responsable du développement de la schizophrénie et de la dépression, affirment des généticiens britanniques dans une étude publiée dans la revue Psychological Medicine.

Les chercheurs ont analysé l’ADN de plus d’un demi-million de Britanniques et ont établi que les personnes atteintes de schizophrénie et de dépression fumaient à fréquence plus régulière que les autres participants.

En outre, les Britanniques dépendants à la nicotine étaient atteints deux fois plus souvent de schizophrénie et de dépression que les non-fumeurs participant à l’expérience.

À l’issue de leur étude, les généticiens ont conclu que la nicotine perturbait le fonctionnement de la sérotonine et de la dopamine, deux neurotransmetteurs responsables du développement de la schizophrénie et de la dépression.

Lire aussi:

Un homme menotté frappé et jeté au sol lors d’une interpellation à Neuilly-sur-Marne – vidéo
Twitter signale un tweet de Trump sur les émeutes de Minneapolis pour «apologie de la violence»
LREM comptabilise sur la loi Avia la voix d’un député décédé il y a des semaines
Il aurait cambriolé au moins 42 logements en utilisant cette technique particulière
Tags:
dépression, schizophrénie, tabagisme, étude
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook