Sci-tech
URL courte
1255
S'abonner

Le tabagisme multiplie par deux le risque d’être atteint de schizophrénie et de dépression, selon une étude publiée par Psychological Medicine.

Le tabagisme est responsable du développement de la schizophrénie et de la dépression, affirment des généticiens britanniques dans une étude publiée dans la revue Psychological Medicine.

Les chercheurs ont analysé l’ADN de plus d’un demi-million de Britanniques et ont établi que les personnes atteintes de schizophrénie et de dépression fumaient à fréquence plus régulière que les autres participants.

En outre, les Britanniques dépendants à la nicotine étaient atteints deux fois plus souvent de schizophrénie et de dépression que les non-fumeurs participant à l’expérience.

À l’issue de leur étude, les généticiens ont conclu que la nicotine perturbait le fonctionnement de la sérotonine et de la dopamine, deux neurotransmetteurs responsables du développement de la schizophrénie et de la dépression.

Lire aussi:

Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
La journée des câlins «dégénère» sur le plateau de TPMP d’Hanouna - vidéo
Un Algérien et une Marocaine interpellés pour adultère, ils risquent jusqu’à deux ans de prison au Maroc
Chef d'état-major français: tuer le général iranien Soleimani en Irak n'était «pas une bonne idée»
Tags:
dépression, schizophrénie, tabagisme, étude
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik