Sci-tech
URL courte
Polémique autour de l'usage de la chloroquine contre le coronavirus - avril (18)
4615117
S'abonner

Une équipe de chercheurs qui testait de la chloroquine en tant que traitement du Covid-19 a dû écourter ses travaux après qu’un quart des patients ayant pris cet antipaludéen sont décédés, selon les résultats de l’étude publiés dans le Journal de l'American Medical Association.

Une étude destinée à vérifier l’efficacité contre le Covid-19 de la chloroquine, un médicament antipaludéen, s’est terminée plus tôt que prévu après que 21 des 81 patients qui avaient pris des doses quotidiennes sont décédés, ressort-il des résultats de cette étude publiée dans le Journal de l’American Medical Association.

Le New York Times avait précédemment rapporté que l’étude avait été interrompue pour des raisons de sécurité, mais les détails complets de l'étude n'ont pas été révélés avant cette publication de vendredi 24 avril.

Quelle était la méthode?

Menée par une trentaine de chercheurs et parrainée par l'État brésilien d'Amazonas, l’étude a été menée entre le 23 mars et le 5 avril dans un établissement de soins médicaux au Brésil. Les scientifiques ont suivi le traitement de 81 patients adultes hospitalisés pour avoir contracté le Covid-19, qui ont été divisés en deux groupes.

Les 40 malades du premier groupe ont reçu deux fois 450 milligrammes de chloroquine le premier jour puis une dose quotidienne pendant les quatre jours suivants. Les 41 autres patients ont reçu 600 milligrammes deux fois par jour pendant 10 jours. Aux patients a également été administré l'antibiotique azithromycine, communément appelé Z-Pak.

Des résultats plutôt décevants

Au 13e jour, six des 40 patients du groupe à faible dose étaient décédés, tout comme 16 des 41 patients du groupe à forte dose.

Des anomalies cardiaques ont été observées chez 11 des 81 patients. De plus, deux patients du groupe à forte dose ont présenté une tachycardie ventriculaire, un trouble du rythme cardiaque.

«On ne peut que conclure de cet essai que la chloroquine à haute dose (et par association étroite, l'hydroxychloroquine) en association avec l'azithromycine et peut-être l'oseltamivir, sont potentiellement capables de provoquer une mortalité accrue chez les patients atteints de Covid-19», a estimé le docteur Stephan Fihn du Harborview Medical Center de Seattle, qui n’a pas participé aux travaux au Brésil.

Les auteurs de l’étude supposent que les résultats de leur étude devraient susciter un certain scepticisme de la part du public envers les affirmations enthousiastes et «servir à freiner l'utilisation exubérante» de la chloroquine que le Président Trump a jugé capable de changer la donne dans la lutte contre le SARS-CoV-2.

Toujours pas de médicament spécifique contre le Covid-19

Pour le moment, il n’existe pas de médicament spécifique pour traiter le Covid-19, qui a infecté plus de 2,78 millions de personnes dans le monde et en a tué au moins 195.877, au vendredi 24 avril, selon l'Université Johns-Hopkins.

La chloroquine a été approuvée à la fin des années 1940 pour traiter le paludisme. Son dérivé, l'hydroxychloroquine, sert souvent à traiter la polyarthrite rhumatoïde et le lupus. Certains médecins utilisent ces médicaments dans l'espoir de réduire la durée du Covid-19 chez les patients.

Les résultats de la nouvelle étude sont susceptibles de doucher l'espoir que le médicament antipaludéen puisse être utilisé pour lutter contre le coronavirus.

La Food and Drug Administration des États-Unis et l'Agence européenne des médicaments (EMA) ont mis en garde les consommateurs contre la prise de chloroquine et d'hydroxychloroquine pour traiter le Covid-19 en dehors d'un hôpital ou d'un cadre d'essai clinique formel après que des empoisonnements «graves» et des décès ont été signalés.

Dossier:
Polémique autour de l'usage de la chloroquine contre le coronavirus - avril (18)

Lire aussi:

Cet homme potentiellement «dangereux» recherché par la police pour avoir enlevé ses enfants - photo
«Je n’en ai pas les compétences»: quand Dupond-Moretti assurait ne jamais vouloir devenir ministre de la Justice - vidéo
«Les gens ne veulent pas travailler»: au Canada, l’aide d’urgence, trappe à l’emploi?
Les chiens d’Abidjan frappés par une épidémie mortelle
Tags:
médicaments, science, chloroquine (chloroquinine), Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook