Sci-tech
URL courte
5220
S'abonner

Un cercueil contenant la momie d’une jeune fille arborant colliers et boucles d’oreilles a été mis au jour dans la nécropole de Draa Abul Naga, de la cité antique de Thèbes en Égypte.

Une équipe archéologique hispano-égyptienne opérant à Louxor, en Égypte, a découvert un cercueil anthropoïde renfermant le corps d’une jeune fille de 15 ou 16 ans parée de nombreux bijoux, rapporte Archeology News Network.

​La momie est ornée de quatre colliers attachés à l’aide d’une pince en faïence et disposés autour de sa poitrine. Les colliers sont composés de perles de verre coloré, d’améthyste, de cornaline, d’ambre, ainsi que de quartz. L’un d’eux comprend également cinq amulettes en faïence et deux scarabées.

Dans le même temps, deux boucles en forme de spirale et deux anneaux ont été identifiés: le premier en os, et le second monté sur une base en métal avec une perle de verre bleue.

Les objets découverts remontent à la XVIIe dynastie de l’Égypte Antique (1648 - 1530 av. J-C). Les pharaons de cette dynastie étaient enterrés dans la nécropole de Draa Abul Naga, dans la cité antique de Thèbes.

Lire aussi:

Une jeune enlevée et dépouillée par quatre autres femmes à Saint-Étienne
Un drôle de cluster d'une cinquantaine de Chinois positifs au Covid-19 à Roissy
Invité à se rendre en Israël, le roi Mohammed VI aurait posé deux conditions à Netanyahou pour accepter
«J’ai fait une bêtise mais elle n’a pas souffert»: l’ex-compagnon de la femme tuée à Alençon se livre
Tags:
Louxor, momie, Égypte antique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook