Sci-tech
URL courte
2152
S'abonner

Un grand requin blanc mesurant près de 4,7 mètres a fait en 8 huit mois une énorme boucler liant le golfe du Mexique au cap Cod. Enceinte, cette femelle a été récemment repérée à 1.100 kilomètres des côtes du Massachusetts. Intrigués par le comportement de l’animal, les scientifiques avancent plusieurs hypothèses.

Marqué pour la première fois par des scientifiques au large du Canada fin septembre 2019, ce grand requin blanc, baptisé Unama'ki, a fait un trajet de plusieurs milles vers le golfe du Mexique. Huit mois après, cette femelle, aujourd’hui enceinte, a été repérée à plus 1.100 km à l’est du cap Cod, dans le Massachusetts.

​D’après les océanologues de l’organisation Ocearch, qui étudient depuis des années le mouvement et le comportement des grands requins blancs de l’Atlantique Nord, il existe plusieurs raisons pour lesquelles les femelles enceintes pourraient chercher à s’éloigner des côtes.

«Premièrement, elles pourraient éviter de nouvelles tentatives d'accouplement de la part des mâles; deuxièmement, elles pourraient profiter de régimes de température favorables à la gestation de leurs petits; et troisièmement, elles pourraient exploiter au large des sources de nourriture également en vue de la gestation. Ce sont toutes des hypothèses que nous examinons», a déclaré Chris Fisher, fondateur d’Ocearch, cité par Newsweek.

Des chercheurs pensent qu'Unama'ki pourrait éventuellement retourner dans les eaux au large de la Nouvelle-Écosse, au Canada, où l'équipe l'a marquée avec une balise satellitaire. Ils suggèrent également qu’il pourrait exister deux sous-populations de grands requins blancs dans l'Atlantique nord, dont l'une habite près de la Nouvelle-Écosse et l’autre près du cap Cod. Il est probable qu’Unama'ki fasse partie de la première.

Lire aussi:

Santé publique France dévoile la carte des zones les plus touchées par le Covid-19 - photo
«Il y a un risque de guerre civile» en France, prévient l'ancien chef d'État-Major des armées Pierre de Villiers
Une enseignante estime que Samuel Paty a «provoqué» l’acte terroriste
Tags:
Atlantique Nord, cap Cod, requins
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook