Sci-tech
URL courte
126116
S'abonner

La NASA a identifié cinq astéroïdes qui survoleront la Terre cette semaine. Les scientifiques se montrent toutefois davantage inquiets quant à l’arrivée en septembre d’un autre objet qui devrait passer à seulement 71.000 kilomètres, soit un cinquième de la distance avec la Lune.

Les chasseurs d’astéroïdes du NEO Surveillance Mission, la mission de la NASA chargée d’observer les objets proches de la Terre, ont identifié cinq nouveaux astéroïdes, tous jugés peu alarmants. Ils se sont montrés cependant plus inquiets quant à un autre objet, classé «potentiellement dangereux» en raison de sa forte proximité à venir avec notre planète.

Le 1er septembre, l’astéroïde «2011 ES4», d’un diamètre de 49 mètres, devrait passer à 71.805 kilomètres de la Terre. Si cette distance paraît grande, elle est pourtant cinq fois inférieure à celle qui nous sépare de la Lune (384.399 kilomètres).

Lundi 13 juillet, deux objets de moins de 30 mètres sont passés à 4,5 millions et 6,75 millions de kilomètres, un autre de 42 mètres s’est rapproché ce mardi à 6,4 millions de kilomètres. Deux autres astéroïdes devraient brièvement pointer le bout de leur nez jeudi et vendredi, respectivement à 4 millions et 5,6 millions de kilomètres.

Des dégâts potentiels

Fort heureusement, même en cas d’impact, la taille de ce nouvel astéroïde potentiellement dangereux est insuffisante pour mettre fin à la vie telle que nous la connaissons. Il pourrait toutefois causer des dégâts non négligeables, puisqu’il mesure 2,5 fois la taille de la météorite de Tchéliabinsk (18 mètres) qui avait explosé à proximité de cette ville éponyme de l’Oural en 2013.

Sa désintégration avait émis une charge équivalente à 33 fois l’énergie libérée par la bombe atomique d’Hiroshima, blessant au passage plus de 1.400 personnes et causant de nombreux dégâts matériels. Quelque 112 personnes avaient dû être hospitalisées, certaines avaient reçu des débris de verre ou avaient été brûlées par la luminosité de son explosion, 30 fois plus intense que celle du Soleil.

 

Lire aussi:

Rouen: sept policiers hors service agressés par une vingtaine de jeunes individus
Maroc: ce mal criminel attaque les enfants dans un silence de plomb
L’UE ne reconnaît pas les résultats de la présidentielle en Biélorussie
Tags:
alerte, préjudice, Lune, rapprochement dangereux, NASA, astéroïde
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook