Sci-tech
URL courte
Par
2817
S'abonner

Les numéros de téléphone de 500 millions d’utilisateurs de Facebook volés grâce à une faille fixée en 2019 ont été mis en vente par un cybercriminel qui les propose à environ 16 euros l’unité.

Un utilisateur d’un forum cybercriminel a récemment mis en vente les numéros de téléphone de 500 millions d’utilisateurs de Facebook. Pour preuve, il invite à consulter un bot Telegram qui affiche une partie du numéro une fois l’identifiant Facebook entré ou vice-versa, rapporte le portail Motherboard.

D’après le site, pour découvrir le reste du numéro, il faut payer 20 dollars (16 euros). Le prix atteint jusqu’à 5.000 dollars (4.120 euros) pour 10.000 numéros. Le bot (agent logiciel automatique ou semi-automatique qui interagit avec des serveurs informatiques) assure posséder les données d’utilisateurs d’une quinzaine de pays, dont les États-Unis, le Canada, l’Australie et le Royaume-Uni.

Après l’avoir testé, Motherboard a affirmé qu’il s’agissait de vrais numéros d’utilisateurs de Facebook qui ne les avaient pas affichés initialement.

La source des données

Facebook a confirmé au portail que les données avaient été volées via une faille de sécurité réparée en août 2019 lorsque le réseau social comptait environ deux milliards de comptes.

L’entreprise affirme que le bot n’a que des données d’utilisateurs qui se sont enregistrés sur Facebook avant cette date.

Lire aussi:

Deux voyous filmés alors qu’ils incendient une voiture de police à Mulhouse - vidéo
Ivan Rioufol: «le discours totalement anxiogène» du gouvernement sur le Covid-19 a «abruti» les Français - vidéo
La photo d’un repas proposé dans un Ehpad du Finistère fait polémique
Tags:
cybersécurité, hackers, Canada, États-Unis, Facebook
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook